Présentation des substituts de repas : Avis, prix, effet …

substituts de repasEn quelques années, les régimes hyper protéinés sont devenus la méthode incontournable pour maigrir. Leur succès est tel que les substituts de repas se sont imposés sur le marché de la minceur.

Biscuits, barres chocolatées, soupes aux légumes, crèmes desserts, boissons, les produits pour affiner la silhouette ou contrôler le poids ne manquent pas.

Mais comme toutes les diètes, ce procédé n’est pas anodin. Comment éviter les carences ? Combien de grammes de protéines faut-il prendre par repas ? Voici de précieux conseils pour préserver votre santé en consommant ces préparations peu caloriques, et des astuces pour ne plus jamais reprendre vos kilos.

Les origines thérapeutiques des substituts de repas

A l’origine destinés aux personnes hospitalisées dont la maladie nuisait à l’appétit ou à l’absorption d’aliments solides, les substituts de repas ont rapidement intéressé l’industrie alimentaire pour leur faible apport calorique et leur équilibre. N’étant ni des aliments ni des médicaments, mais des produits diététiques formulés selon une réglementation précise, les substituts de repas se vendent en pharmacie et dans les supermarchés.

Les saveurs et textures se veulent attractives et variées. Vous vous régalerez de soupes minceur, barres chocolatées, crèmes desserts, boissons et milk-shakes aux parfums variés, biscuits mais aussi des plats tout prêts hypocaloriques et riches en protéines tels que pâtes, omelettes, soupes et même chili con carne.

Le principe des substituts de repas

Les régimes amincissants sont nombreux à intégrer les substituts de repas qui servent à remplacer un ou plusieurs repas dans le cadre du contrôle du poids.

Néanmoins pour se substituer au déjeuner ou au dîner, le produit diététique doit non seulement être suffisamment pauvre en calories pour réduire l’apport énergétique global sur la journée dont les graisses et les sucres, mais être tout de même assez consistant pour que sa consommation sur la journée ne fasse pas descendre le total calorique en dessous de 1 200 kcal.

Dans la mesure où ils doivent remplacer un repas, les substituts doivent être riches en vitamines et minéraux pour éviter une carence et la sensation de faim, surtout en période de régime.

Les objectifs des substituts de repas

Les substituts de repas sont souvent utilisés pour perdre du poids dans le cadre d’un régime hypocalorique avec un apport unique et calibré. Il est également possible d’y recourir ponctuellement pour rattraper un écart sans entreprendre de programme minceur. Les substituts de repas permettent effectivement de contrôler précisément les apports journaliers en énergie.

Ces préparations peu caloriques sont idéales pour perdre facilement et rapidement de 500 g à 1 kilo par semaine puisqu’elles poussent l’organisme à puiser dans ses réserves de graisses. Les substituts apportent beaucoup moins de lipides et de glucides qu’un repas normal.

Il s’agit d’un régime basses calories avec un apport alimentaire dont le nombre de calories est précis et constant. Une fois que le degré d’amaigrissement souhaité est atteint, il est généralement recommandé de maintenir son poids en remplaçant quotidiennement un repas par un substitut.

La composition des substituts de repas

La composition des substituts de repasLes substituts de repas sont des produits diététiques soumis à une réglementation stricte imposée par une directive européenne. Ils sont pauvres en calories, leur valeur énergétique oscillant entre 200 et 400 calories, et apportent les 9 acides aminés indispensables que notre corps ne peut fabriquer et qui doivent provenir de l’alimentation. Ils sont généralement fabriqués avec :

  • de 12 g à 20 g de protéines pour l’entretien de la masse musculaire parfois mise à mal lors d’un régime amaigrissant : poudre de lait écrémé, protéines de lactosérum ou isolats de protéines de soja. Les protéines doivent représenter entre 25 % et 50 % de l’apport énergétique total ;
  • de 10 g à 40 g de glucides pour une énergie durable: sucre, dextrose, sorbitol, miel, sirop de glucose ou glucose-fructose ;
  • de 0 g à 10 g de lipides pour les acides gras essentiels : huile végétale, huile de palme hydrogénée ou lécithine de soja. Les lipides ne dépassent pas 30 % de l’apport énergétique total et fournissent au moins 1 g d’acide linoléique ;
  • une teneur minimale de 12 vitamines et 11 minéraux est fixée dans le but de prévenir les carences observées dans les régimes restrictifs ;
  • de 0 g à 3 g de fibres par portion pour la satiété.
Articles complémentaire :   Présentation du régime groupes sanguins : Avis, prix, effet ...

Des colorants, des arômes artificiels et naturels ainsi que des agents de conservation viennent s’ajouter à la liste des ingrédients. Pour s’adapter à l’évolution des exigences des consommateurs, les nouveaux substituts de repas se veulent plus naturels.

Des menus préétablis de substituts de repas

Des menus préétablis de substituts de repasLa plupart des programmes d’amaigrissement avec substituts de repas recommandent de suivre un menu préétabli composé de préparations hyper protéinées, dont la teneur calorique totale varie de 1 200 à 1 500 calories par jour. Les substituts de repas peuvent être pris en remplacement d’un repas.

Dans ce cas, il faudra les accompagner d’un laitage ou encore d’un fruit en dessert afin d’être vraiment rassasié et d’éviter les fringales, encore plus si vous optez pour un substitut qui se boit. Les sachets ne nécessitent effectivement aucun effort de mastication, ce qui nuit conjointement au plaisir de manger et à la sensation de satiété.

Aussi, consommer des végétaux cuits ou crus au préalable optimisera véritablement leurs effets amincissants. Ils peuvent également être pris en collation, accompagnée d’une alimentation équilibrée au quotidien. Certains régimes amincissants recommandent, en plus, de ne pas combiner dans un même repas certains aliments, comme la viande et le pain. Quoi qu’il en soit, il est absolument indispensable de boire minimum 1,5 litre d’eau par jour.

Exemple de menu

Ainsi, vous pouvez manger :

Au petit-déjeuner : 1 substitut de repas de type barre de céréales, 1 thé vert ou un café sans sucre, 1 fruit ou un jus de fruits sans sucre ajouté, ou une compote allégée.

En cas de petit creux dans la matinée : 1 orange ou 1 substitut de repas, 100 g de fromage blanc à 0 % de matière grasse avec édulcorant.

Au déjeuner : 1 bol de soupe minceur, 1 poignée de salade verte assaisonnée d’une cuillère à café de vinaigrette allégée.

Pour le goûter : 1 substitut de repas ou une pomme.

Au dîner : 1 portion de poisson ou de poulet cuite sans matière grasse arrosée d’un filet de citron, 80 g de riz complet, 80 g de brocolis ou autres légumes verts avec 1 cuillère à soupe de jus de tomate frais, 1 yaourt nature à 0 % agrémenté de 2 cuillères à café de coulis de framboise.

Avant de vous coucher en cas de petite faim : 2 poignées de céréales à grains entiers, 1 petit verre de lait écrémé.

Une fois que vous êtes satisfait de votre poids, vous pouvez reprendre progressivement une alimentation plus normale et équilibrée, afin d’éviter l’effet yoyo. Pensez aussi à pratiquer une activité sportive pour maintenir votre poids et muscler votre corps en douceur.

Avantages et inconvénients des substituts de repas

Avantages et inconvénients des substituts de repasCes préparations peu caloriques favorisent satiété et bien-être étant donné qu’elles contiennent un apport suffisant en protéines. Étudiées pour être équilibrées sur le plan nutritionnel, elles procurent à l’organisme les nutriments, les minéraux et les vitamines nécessaires, et sont donc sans danger.

Très facile à suivre à court terme puisque les substituts n’exigent pas de passer beaucoup de temps derrière les fourneaux mais aussi parce que vous n’avez pas à vous creuser la tête pour savoir quoi préparer pour les repas, un régime à base de substituts de repas se révèle être très efficace et sécuritaire pour perdre durablement du poids et pour améliorer les facteurs de risque de maladies liées à l’embonpoint.

Ponctuellement, les sachets protéinés s’avèrent efficaces pour rattraper un écart ou remplacer un repas qui, sans cela, aurait été sauté. Enfin, cette méthode très facile à appliquer au quotidien entraîne un amaigrissement significatif et quasi-immédiat. Les substituts de repas représentent à ce titre une aide intéressante pour démarrer et motiver une perte de poids.

Les inconvénients des substituts de repas

Malgré ses avantages, le régime hyper protéiné à base de substituts de repas n’est pas sans effets secondaires gênants. Le principal est la mauvaise haleine qui est la preuve que le régime est efficace. En effet, lorsque le corps brûle les graisses, il se produit un phénomène appelé cétose.

Il y a production de résidus qui s’éliminent notamment dans les expirations. Pensez alors au chewing-gum, aux bains de bouche et tisanes à la menthe. Dans certains programmes amaigrissants, les menus recommandés pour accompagner les substituts de repas peuvent être trop faibles en calories, ce qui rend le régime assez difficile à suivre à long terme.

Articles complémentaire :   Présentation du régime 5:2 : Avis, prix, effet ...

Malgré le large éventail de goûts, la lassitude peut s’installer. La consommation des substituts risque alors de provoquer des crises d’excès alimentaire pour combler des besoins psychologiques et l’absence de plaisir gustatif. De plus, suivre un régime aux substituts de repas risque de créer l’isolement. En effet, cela n’incite pas à rester à table avec la famille étant donné que le substitut se consomme rapidement, et il est assez difficile de partager son bol de crème allégée ou sa barre protéinée avec des amis et collègues.

Par ailleurs, certains substituts de repas contiennent de l’huile hydrogénée qui se révèle être néfaste pour la santé si vous en consommez très régulièrement. A l’inverse, les substituts de repas sont dénués en antioxydants ou encore en fibres qui se trouvent habituellement dans les fruits et les légumes, pouvant entraîner des problèmes gastro-intestinaux comme la constipation.

Ils ne peuvent donc pas remplacer de vrais aliments au quotidien, bien qu’ils puissent parfaitement servir de dépannage. Il est en effet nettement préférable de consommer un substitut plutôt que de sauter un repas ! Ces produits diététiques au goût très sucré peuvent en revanche entretenir le désir de sucre.

D’autre part, rares sont les régimes avec substituts de repas à proposer des variantes en fonction du sexe et de la taille, ce qui risque de créer un déficit calorique conséquent chez certaines personnes. Enfin, les substituts de repas ne permettent pas de modifier les comportements alimentaires ni d’acquérir de nouvelles habitudes, comme l’achat d’aliments sains et la préparation de repas santé.

Les mises en garde

Malgré une réglementation précise quant à leur composition et une teneur garantie en vitamines et minéraux essentiels, les substituts de repas ne peuvent pas apporter tous les nutriments essentiels à une alimentation équilibrée et au bon fonctionnement de l’organisme.

Ajouté à cela leur faible teneur calorique, les substituts ne doivent remplacer qu’un seul repas dans la journée. Vous veillerez donc à garder deux vrais repas par jour en dehors du produit diététique. Le choix est ensuite libre de consommer le substitut de repas au déjeuner ou au dîner, complété par 1 fruit et 1 laitage pour le calcium, les vitamines, les minéraux et surtout les fibres. L’usage des substituts de repas dans le cadre d’un régime ne doit pas dépasser quatre semaines consécutives.

Vous éviterez ainsi les carences, les troubles digestifs ou cardiaques. Ces produits restent simplement une solution temporaire. Le cas échéant, vous devrez faire une pause pendant plusieurs semaines avec une alimentation normale avant d’envisager de recommencer la cure. Dès que vous arrêtez les sachets protéinés, ne manquez sous aucun prétexte la phase de stabilisation ! Ainsi, vous ne serez pas tenté de reprendre vos anciennes habitudes, vous faisant automatiquement reprendre vos kilos perdus.

Tournez-vous vers le régime crétois qui met les fruits et les légumes au menu ainsi que l’huile d’olive, et limite la viande en faveur du poisson. Une alimentation saine et faible en calories, associée à une activité physique régulière sont les clés d’un régime réussi. En augmentant durablement votre activité physique dès le début de la diète, vous aurez pris de bonnes habitudes et ce, de manière définitive. Après le régime, les substituts de repas peuvent intervenir pour réduire l’apport calorique sur un repas de façon plus facile.

Il est fondamental de les utiliser avec précaution et parcimonie pour mincir doucement mais sûrement! Il est bien évidemment inutile de prendre des sachets pour en faire une cure intensive une semaine avant la plage. Au minimum, prenez le temps de consulter votre médecin qui vous donnera une méthode adaptée à votre profil et assurera un suivi sérieux, garant d’une perte de poids rapide tout en préservant votre santé.

Dans tous les cas, oubliez le régime protéiné constitué de substituts de repas si vous souffrez d’un diabète de type 1, d’insuffisance rénale, d’insuffisance cardiaque ou de problèmes de cœur, d’insuffisance hépatique, ou encore si vous êtes enceinte ou allaitez votre bébé.