Présentation du régime Scarsdale : Avis, prix, effet …

régime ScarsdaleLe régime Scarsdale a connu ses heures de gloire dans les années 1980 et 1990.

Imaginée par un cardiologue américain, cette méthode minceur très célèbre aux Etats-Unis est basée sur une diète hypocalorique très importante, qui élimine pratiquement tous les sucres, féculents et matières grasses.

Si vous avez besoin de maigrir vite et facilement, le régime Scarsdale est fait pour vous ! Quels sont ses secrets ? Peut-on manger de tout ? A-t-on faim ? Ce régime très strict et restrictif est-il vraiment efficace et sans danger ?

Les origines du régime Scarsdale

Le régime Scarsdale (c’est un régime d’exclusion) a été développé au cours des années 1970 dans la ville de Scarsdale dans l’Etat de New York, par le cardiologue Herman Tarnower, fondateur et doyen du prestigieux Centre Médical de New York. En testant sur des vétérans de la guerre du Vietnam un régime faible en calories, le médecin a constaté une amélioration de leur santé cardiovasculaire. Il s’agit de l’une des premières diètes à fonctionner selon le concept de low-carb ou limitation de l’apport glucidique.

Le Docteur Tarnower s’est effectivement aperçu que les anciens prisonniers qui avaient connu les camps d’internement, et donc une alimentation très limitée, se trouvaient dans de bien meilleures conditions d’un point de vue cardiovasculaire que ceux qui étaient restés au front. Le cardiologue s’est servi de ce constat pour mettre au point sa méthode.

Il proposa d’abord son régime à ses patients cardiaques qui devaient perdre du poids rapidement, puis il décida de publier en 1978 un livre intitulé The complete Scarsdale medical diet pour faire connaître au grand public son programme appelé Scarsdale Medical Diet. Son programme minceur connut immédiatement un grand succès aux Etats-Unis et ensuite en France, notamment pour la rapidité de l’amaigrissement et la prétendue absence du sentiment de faim.

Le principe du régime Scarsdale

Le principe du régime ScarsdaleLe régime Scardale est basé sur un très faible apport en calories en diminuant l’apport en glucides. Il s’agit d’un régime limitatif très hypocalorique comprenant une proportion élevée de protéines d’environ 40 %, des proportions faibles de glucides avoisinant 30 % et de lipides avec une moyenne de 20 %.

Les différents plats sont axés autour de trois groupes alimentaires bien précis dont les fruits, les légumes ainsi que des protéines pauvres. Le programme se déroule sur des périodes de deux semaines, avec deux semaines de régime strict et deux semaines où le choix d’aliments est plus grand, jusqu’à l’obtention du poids désiré.

Le régime Scarsdale prétend faire perdre 7 kilos à 9 kilos en deux semaines et a pour objectif d’être suivi uniquement sur le court terme car le nombre de calories du menu quotidien varie seulement entre 800 et 1 000 calories, soit la moitié de l’apport recommandé pour une personne menant une activité quotidienne modérée.

Le fonctionnement du régime Scarsdale

Le Docteur Tarnower est persuadé que la faible quantité de lipides et de glucides dans son régime est à la base de son efficacité. En effet, avec des repas dénués de lipides et de glucides, les calories sont restreintes et l’organisme est contraint de venir puiser dans ses réserves de graisse pour suppléer au manque de glucides.

Par conséquent, il produit des cétones, un puissant brûle-graisse naturel. En plus de la masse grasse qui fond progressivement, l’état cétogène coupe l’appétit par un effet anorexigène, rendant le régime faible en calories plus facile à suivre. Et comme c’est le cas pour tous les régimes faibles en calories, le régime Scarsdale diminue nécessairement le métabolisme de base, c’est-à-dire l’énergie dépensée par l’organisme au repos, étant donné que la diète est extrêmement hypocalorique.

Le régime Scarsdale en pratique

Le régime Scarsdale en pratiquePendant la durée du régime Scarsdale, les aliments sont classés en deux catégories. D’un côté, il y a ceux qui sont interdits et ceux qui sont admis.

Le régime Scarsdale prohibe :

  • le sucre sous toutes ses formes ;
  • les féculents comme les pommes de terre, les pâtes, le riz et tous les produits à base de farine à l’exception du petit déjeuner où une tartine de pain est tolérée ;
  • les légumineuses ;
  • l’avocat ;
  • les matières grasses ajoutées soit l’huile, le beurre, la margarine, la crème fraîche, etc… ;
  • les laitages gras ;
  • les jus de fruits ;
  • l’alcool ;
  • les desserts sucrés et les confitures ;
  • le chocolat ;
  • la charcuterie et bien entendu, les viandes grasses.

Les aliments autorisés sont :

  • la plupart des légumes, notamment le céleri, les carottes, le concombre, les tomates, la laitue, les champignons, les choux de Bruxelles, le poivron, les épinards, le brocoli, le chou-fleur ;
  • les fruits pauvres en fructose ;
  • les herbes aromatiques et les épices ;
  • le vinaigre et le citron en guise d’assaisonnement ;
  • les édulcorants en remplacement du sucre ;
  • toutes les sources de protéines doivent être choisies maigres comme le poulet, la dinde, la langue de bœuf, le veau, les morceaux de bœuf maigre, etc…

Les repas s’articulent autour d’un plat unique de basses calories. Les principaux aliments consommés aux repas sont les légumes peu caloriques, les viandes maigres et les poissons maigres. Les plats se cuisinent sans sauce, sans beurre et sans huile. Les fruits et les légumes peuvent être consommés à satiété et ce, pendant 14 jours.

La première phase du régime Scarsdale

La première phase du régime ScarsdaleLa période d’attaque massive s’étend sur deux semaines consécutives au maximum. Cette étape se focalise sur l’amaigrissement. Pour cela, elle restreint le choix des aliments. Oubliez donc pain, pâtes, riz ou encore yaourt. A la place, il faudra suivre les menus à la lettre.

Le petit déjeuner est toujours le même pendant deux semaines. Le dîner est composé de viandes maigres, de volailles ou de poissons non gras, accompagnés de légumes sans matière grasse. Parfois, une tranche de pain supplémentaire à celle du petit déjeuner est permise dans la journée. Deux fois par semaine, le dîner prescrit ne se compose que d’une salade de fruits. Les quantités d’aliments permis sont à volonté, sauf pour les tranches de pain. Il est impératif de suivre rigoureusement les règles de base de la phase d’attaque massive présentées dans le livre Scarsdale, Le régime médical infaillible :

  • Mangez précisément les aliments recommandés sans jamais essayer de les remplacer par un autre ;
  • Si vous avez encore faim entre les repas, vous pouvez croquer dans des carottes et du céleri à satiété. Seuls ces légumes sont autorisés ;
  • Abstenez-vous de toute boisson alcoolisée ;
  • Les seules boissons permises sont le café décaféiné, le café noir, le thé, l’eau gazeuse avec du citron si vous le désirez, les sodas allégés à n’importe quelle saveur. Vous pouvez en boire aussi souvent que vous le souhaitez ;
  • Préparez toutes vos salades sans huile, mayonnaise ou autre assaisonnement riche en graisse animale ou végétale. N’utilisez que le citron et le vinaigre ;
  • Mangez vos légumes cuits sans ajouter de beurre ni de margarine ou toute autre matière grasse. Vous pouvez toutefois additionner un peu de jus de citron fraîchement pressé ;
  • Toutes les viandes doivent être maigres. Supprimez-en tout le gras visible. Retirez la peau et la graisse du poulet et de la dinde ;
  • Il n’est pas nécessaire que vous mangiez tous les aliments que comporte votre menu. Les combinaisons d’aliments doivent être scrupuleusement respectées ;
  • Ne surchargez jamais votre estomac. Quand vous sentez que vous avez suffisamment mangé, même si vous n’avez pas fini votre assiette, arrêtez-vous ;
  • Ne suivez pas le régime plus de quatorze jours de suite.
Articles complémentaires :   Présentation du régime Autohypnose : Avis, prix, effet ...

La deuxième phase du régime Scarsdale

glücklich über eine diätAu bout de 14 jours de diète, vous devrez impérativement arrêter la phase 1 et passer à une alimentation plus variée, tout en surveillant votre alimentation. Le but de la deuxième phase du régime Scarsdale est de prendre du plaisir à manger tout en restant mince.

Cette étape cruciale dure à nouveau deux semaines et permet de stabiliser le poids de forme. Elle prescrit une alimentation faible en gras et glucides, comme la phase d’attaque massive, à la différence que le choix d’aliments autorisés est plus grand puisque certains d’entre eux pourront être réintégrés progressivement pendant ces semaines. C’est le cas du pain, des œufs, de la confiture allégée en sucre, du vin de l’ordre d’un verre par jour, et des noix. Tous les autres aliments de la liste présentée dans le livre Scarsdale restent interdits. L’ouvrage Scarsdale, Le régime médical infaillible établit une liste de restrictions à respecter avec le plus grand soin lors de cette seconde étape de la diète :

  • Vous ne devez pas ingérer plus de deux tranches de pain complet par jour ;
  • Le sucre reste strictement interdit, seuls ses succédanés sont permis ;
  • Les pommes de terre, les patates douces, les ignames, le riz, les spaghettis ou tous autres aliments semblables à base de semoule ne doivent se retrouver dans aucun de vos repas ;
  • Vous devez supprimer les produits laitiers riches en matières grasses. Choisissez du lait à 2 % de matières grasses, mais avec modération ;
  • Les friandises et les desserts sont proscrits, à l’exception de ceux à la gélatine, sans sucre, et les fruits. Il est formellement interdit de craquer pour des bonbons ou du chocolat ;
  • La mayonnaise et les sauces similaires sont elles aussi interdites ;
  • Il en est de même en ce qui concerne le beurre, l’huile et toutes les matières grasses quelles qu’elles soient. Ne dérogez pas à la règle pour faire la cuisine, ni pour tartiner votre pain ! ;
  • Vous ne devez pas boire plus de 4,5 cl d’alcool fort par jours comme whisky, gin, vodka, ou 13 cl de vin sec ou 23 cl de bière faible en calorie.

Une fois que vous connaissez la règle, vous pouvez manger ce que bon vous semble, sans vous préoccuper de l’ordre des aliments (viandes froides le lundi, salade de fruits le mardi, etc…). Vous continuerez à perdre du poids, certainement moins vite que durant la diète stricte de la phase d’attaque, mais toujours aussi régulièrement. S’il vous reste encore quelques kilos récalcitrants, vous pouvez reprendre le régime pour une période de 14 jours, toutefois après avoir fait une pause de deux semaines pour ménager votre organisme.

Avantages et Inconvénients du régime Scarsdale

régimeLe poids perdu est spectaculaire. Néanmoins, la reprise des kilos durement chassés est quasiment inévitable à l’arrêt du régime. Aussi, l’amaigrissement occasionné risque de se faire au détriment de la masse musculaire, étant donné une consommation inadéquate de protéines complètes.

La perte de poids rapide du début n’est pas uniquement attribuable à la fonte des graisses, mais aussi à la perte d’eau. Puisqu’il s’agit d’une diète sans glucides et que le corps ne peut pas fonctionner longtemps sans sucre, il brûle dans les premiers temps les réserves de glycogènes accumulées dans le foie, un stock lié à l’eau. Par conséquent, l’aiguille de la balance descend à vive allure du fait de cette élimination d’eau qui surgit avec l’utilisation du glycogène.

Ceci explique aussi la raison pour laquelle un écart dans le régime comme un beignet par exemple, peut induire une soudaine prise de poids. En effet, les glucides de la pâtisserie s’accumuleront avec de l’eau. Il est par ailleurs avéré que les protéines favorisent la satiété, mais il est scientifiquement prouvé que combiner des protéines avec des fibres alimentaires provenant des pains et céréales à grains entiers offre de bien meilleurs résultats sur la satiété. Or, le régime Scarsdale limite au minimum les pains et céréales à grains entiers, sans parler que la quantité de protéines dans le menu de certaines journées est bien trop basse.

Les avantages du régime Scarsdale

La phase d’attaque est très facile à appliquer car il suffit de suivre les instructions à la lettre, sans perdre du temps à compter les calories avalées ou à peser les portions. Le taux de calories étant extrêmement bas, le régime Scarsdale provoque indéniablement une perte de poids importante dans les premières semaines.

Les inconvénients du régime Scarsdale

Vous n’avez pas beaucoup de latitude dans le choix des aliments à consommer. Vous risquez alors de trouver la diète extrêmement fade, car en plus d’être faible en glucides, elle ne permet aucune matière grasse. Vous devez vous contenter des repas principaux du petit déjeuner, déjeuner et dîner.

Le seul grignotage permis, si vous avez faim entre les repas, est composé de quelques crudités. Pour la seconde phase, vous devez faire preuve d’une grande créativité pour composer des repas intéressants, étant donné que la variété des aliments permis lors de cette étape est également faible, tout comme dans la première phase d’attaque massive. Le régime Scarsdale étant très sévère et monotone, il est certain qu’il est difficile à suivre à moyen et à long terme. Il demande énormément de persévérance pour être maintenu jusqu’au bout.

En revanche, aucune étude clinique n’est venue évaluer sérieusement l’impact de cette diète amaigrissante sur la santé. Mais un régime comportant moins de 1 300 calories par jour ne peut en aucun cas satisfaire l’ensemble de vos besoins nutritionnels. Cette méthode très restrictive peut donc entraîner des carences nutritionnelles, d’autant plus qu’aucun supplément alimentaire n’est suggéré. Le programme est totalement déséquilibré. La plupart des repas comprennent seulement un à deux groupes alimentaires ce qui ne suscite en rien l’acquisition de saines habitudes de vie.

L’effet yoyo survient dès la reprise d’une alimentation classique, même sans faire d’excès, ceci à cause de l’amaigrissement très rapide des deux premières semaines. Bien souvent, les kilos sont même plus nombreux qu’avant d’entamer la diète. Dans tous les cas, la perte de poids ne peut pas être causée uniquement par la perte de graisse car il est scientifiquement impossible de perdre 7 kilos à 9 kilos de graisse en seulement deux semaines.

Articles complémentaires :   Présentation du régime Orsoni : Avis, prix, effet ...

Une grande partie de la diminution de poids est occasionnée par une perte d’eau mais aussi de muscles. Le régime Scarsdale ne précise rien au sujet de l’importance de l’activité physique pour la gestion du poids. En outre, une grande fatigue peut se faire ressentir, empêchant de faire du sport. D’autres effets secondaires peuvent apparaître, comme la constipation ou la diarrhée, l’irritabilité et des risques de calculs rénaux. Du fait de la cétose, les reins et le foie peuvent s’en trouver endommagés.

En effet, ce processus métabolique qui apparaît lorsque le taux de glucides descend très bas relâche des acides gras sont dans la circulation sanguine qui sont par la suite convertis en corps cétoniques, des acides faibles qui doivent être excrétés par l’urine.

Des conseils divers pour réussir votre régime Scarsdale

Des conseils divers pour réussir votre régime ScarsdaleEn général, il est important d’adopter un régime alimentaire à faible teneur calorique, en évitant les graisses et les sucres au profit des protéines. L’un des meilleurs conseils est d’atteindre son poids de forme en alternant deux semaines de régime strict et deux semaines de régime de maintien.

Une fois ce poids atteint, vous vous serez normalement débarrassé de vos mauvaises habitudes alimentaires pour les transformer seulement les jours d’exception. Si vous souhaitez entreprendre le régime Scarsdale, il est fortement recommandé d’en discuter avec un professionnel de la santé.

Ce programme amincissant étant très contraignant et limitatif dans ses apports alimentaires tant en quantité que dans le choix des aliments proposés, il est loin de convenir à tout le monde. D’ailleurs, les individus atteints par des maladies du foie et des reins, de même que les personnes alcooliques, n’ont aucun intérêt à suivre cette diète. Le régime Scarsdale est également strictement déconseillé aux enfants et adolescents ainsi qu’aux femmes enceintes ou allaitantes, de même qu’aux personnes âgées.

Commencer par réfléchir sur ses habitudes alimentaires est un préalable intéressant qui peut éviter de se jeter à corps perdu dans un régime restrictif et utile uniquement sur le court terme. Si vous vous lancez dans le régime Scarsdale, il est préférable de l’aménager avec l’aide d’un nutritionniste pour concevoir des repas en accord avec vos habitudes. Ainsi, les menus seront plus attrayants et vous retrouverez la motivation de perdre du poids. Avec l’accord de votre médecin, vous ajouterez davantage de poisson, du saumon par exemple, des lentilles, des pois et des haricots secs car ils régulent l’appétit et sont riches en nutriments indispensables à l’organisme.

Il faut aussi augmenter l’apport en fruits pour faire le plein de vitamines et lutter contre la constipation. D’autre part, les céréales entières, le son de blé par exemple, contiennent des fibres insolubles qui remplissent l’estomac et ne sont pas absorbées par les intestins. Elles évitent de se sentir affamé et, pour cette raison, sont de vraies alliées minceur. Il est dommage de les exclure d’un régime et là encore, vous verrez avec votre médecin si vous pouvez les réintégrer à votre alimentation.

Enfin, vous lutterez contre l’effet yoyo en pratiquant une activité physique dès la phase de stabilisation. Une heure de marche par jour permet de brûler assez de calories pour reprendre les kilos perdus, à condition de ne pas manger beaucoup plus. Afin de savoir où vous en êtes, imprimez ce tableau :

t

Notez chaque jour votre poids. Vous devrez vous pesez chaque matin, au lever, dans la même tenue et après avoir uriné. Mais ne faites pas pour autant une fixation sur la balance. Il est inutile de vous peser toutes les heures au risque de vous mettre une énorme pression et de mal vivre le régime.

En cas de petite faim

Si vous avez faim, cela signifie que vous maigrissez. Néanmoins, la sensation demeure désagréable. Pour la calmer, buvez un verre d’eau et attendez 10 minutes. Si la faim vous tenaille encore, croquez une carotte ou du céleri. Il est impératif de ne pas sauter de repas au risque de craquer sur les aliments interdits.

Si vous n’avez pas très faim, efforcez-vous de préparer un en-cas autorisé. Ainsi, vous patienterez jusqu’au repas suivant avec sérénité. Si la faim devient insupportable, mangez une pomme avec un verre d’eau. La pectine de la pomme gonflera dans votre estomac et vous apportera une grande satiété. Mais vous devrez alors déduire ce fruit d’un menu du jour! Pendant les repas, prenez le temps d’apprécier votre assiette en mastiquant lentement. Votre cerveau met 20 minutes à recevoir le signal lui disant que le corps est rassasié.

Agrémentez la présentation des plats pour rendre le moment joyeux et ne vous contentez pas d’un triste morceau de poisson bouilli. Usez et abusez des condiments, des sauces au fromage blanc pour assaisonner viandes froides et salade. Vous mangerez mieux et sans aucune frustration. Enfin, pensez à faire vos courses après avoir pris votre repas. Cette astuce vous évitera de succomber sur des aliments trop tentants et en quantités mal adaptées.

Au moment des courses

Pour suivre ce programme amaigrissant, vous devrez acheter beaucoup de légumes. Lisez attentivement la liste des menus et établissez votre liste d’achat en fonction des repas qu’il faudra vous mijoter. Pour les sauces à salade, achetez du fromage blanc à 0 % de matière grasse.

Si vous n’avez pas le temps de préparer votre pain protéiné, vous pouvez parfaitement acheter du pain complet que vous couperez en tranches fines. Achetez également un édulcorant pour sucrer votre café ou vos tisanes. Prévoyez aussi des citrons car vous allez utiliser beaucoup de jus. Le régime Scarsdale a la fâcheuse tendance à constiper puisque le gras est totalement supprimé. Vous devrez donc prendre des graines de psyllium ou des graines de lin que vous mélangerez à vos salades.

Vous aurez besoin de fromage blanc en grains, soit cottage cheese, pour votre menu de substitution. Et prévoyez aussi des carottes et du céleri en branches pour grignoter entre les repas. Afin d’éviter les tentations, enlevez de vos placards tous les ingrédients qui n’ont pas leur place dans le régime. Pas de chocolat dans le buffet, pas de soupe instantanée, trop grasse et trop riche en sel, pas de biscuits ou autres friandises à grignoter. Par ailleurs, la méthode minceur insiste pour boire beaucoup chaque jour.

Si l’eau vous lasse, préparez chaque soir deux litres de tisanes de votre choix et laissez-les refroidir. Versez en bouteille ou en pichet et mettez au réfrigérateur. La tisane bien fraîche est délicieuse et parfaite pour lutter contre les kilos indésirables. Les boissons trop sucrées, même artificiellement, donne souvent envie de grignoter. Alors faites le plein de thé, de tisane et de café.

Menu sur une semaine
Recette du pain protéiné