Présentation du régime groupes sanguins

régime groupes sanguinsVous ne connaissez pas votre groupe sanguin ? Vous avez tort, il s’agit peut-être de votre meilleur allié pour maigrir rapidement et retrouver la forme ! C’est en tout cas ce que propose la méthode alimentaire étonnante basée sur votre formule sanguine. Selon que vous êtes A, B, O ou AB, vous ne privilégierez pas les mêmes aliments pour combattre les kilos en trop sans vous priver.

Les origines du régime groupes sanguins

Mis au point par le Docteur James D’Adamo, naturopathe américain, ce régime d’exclusion consiste à choisir ses aliments en fonction de son groupe sanguin. A la fin de ses études en naturopathie à la fin des années 1950, le médecin a fait des stages dans des centres de cure thermale en Europe.

Il est d’usage dans ces endroits de servir une alimentation végétarienne faible en gras, et le Docteur D’Adamo ne pouvait qu’observer comment les curistes réagissaient différemment à ce régime. Certains semblaient même s’en porter plus mal. Il en déduit qu’il devait exister un moyen de déterminer les différents besoins nutritionnels des patients. Partant du principe que le sang est le principal vecteur des nutriments, il décida de faire analyser le groupe sanguin de ses patients et d’étudier sur eux l’effet de divers protocoles alimentaires.

En 1980, il publia un livre intitulé One Man’s Food dans lequel il regroupa ses observations et ses conseils nutritionnels. Le titre est tiré de l’expression one man’s food is another man’s poison ou l’aliment de l’un est poison pour l’autre. Traduit en 40 langues, c’est l’exemple type du régime révolutionnaire qui a connu un immense succès.

Bien que pour certains, le régime par groupe sanguin semble farfelu, il apparaît cependant comme un précieux coup de pouce pour trouver l’alimentation la plus adaptée à votre corps. C’est toutefois le fils de James D’Adamo, Peter, également diplômé en naturopathie, qui développa l’hypothèse et la fit connaître à un large public. En 1996, il publia le livre Eat right 4 your type, traduit en 1999 sous le nom 4 groupes sanguins, 4 régimes.

Les objectifs du régime groupes sanguins

Adopter le régime qui convient à son groupe sanguin permet de perdre efficacement les kilos superflus et même d’augmenter la masse musculaire. Vous arrivez progressivement à retrouver votre poids de forme, parce que l’organisme se rééquilibre.

De la même façon, un maintien du poids est observé sur la balance, mais la silhouette s’affine grâce au rapport graisse/masse musculaire qui s’harmonise. Ce programme révolutionnaire prévient plusieurs affections virales et bactériennes et facilite la digestion. Le programme minceur lutte par ailleurs contre les maladies cardiovasculaires en prévenant l’excès de cholestérol, le cancer, le diabète, protège le foie, et ralentit le processus de vieillissement de l’organisme, renforçant alors le corps tout entier.

Le principe du régime groupes sanguins

Le principe du régime groupes sanguinsL’hypothèse du régime par les groupes sanguins est basée sur le fait que chaque type de sang possède une composition chimique spécifique héritée de nos ancêtres et plus ou moins compatibles avec les aliments que nous mangeons. Dans les cellules sanguines et le tube digestif se trouvent des antigènes.

Ces substances étrangères variant en fonction du groupe sanguin peuvent provoquer la formation d’anticorps. Or, la plupart des aliments contiennent des lectines. Ces protéines peuvent venir se fixer sur les antigènes et stimuler la production d’anticorps ayant un effet néfaste sur l’organisme s’ils sont consommés par le mauvais groupe sanguin. Par conséquent, le régime recommande de manger seulement les aliments dont les lectines sont compatibles avec le groupe sanguin.

L’apparition de chaque groupe correspond à une phase de l’histoire de l’humanité et donc à un moment où l’Homme a dû s’adapter à des conditions particulières de nourriture. Pour le naturopathe, quatre profils existent :

  • Le groupe O est le groupe sanguin le plus ancien mais aussi le plus répandu, celui de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs. Ces derniers se nourrissaient de la viande des animaux, de poissons, d’insectes, de baies, de racines et de feuilles. Ils avaient donc une alimentation riche en protéines et pratiquaient une activité physique soutenue. Par ailleurs, ils tolèrent mal les produits céréaliers ;
  • Le groupe sanguin A est apparu au Néolithique avec la découverte de l’agriculture. A cette époque, l’homme mange surtout des céréales et des légumineuses et son activité physique est moins intense ;
  • Le groupe B serait apparu avec les grandes migrations humaines. Les peuples nomades capturaient et domestiquaient le bétail sauvage. Leur alimentation est plus diversifiée, à base de viande et de produits laitiers ;
  • Le groupe sanguin AB est le plus récent. Il serait apparu après le métissage des populations majoritairement A, d’origine européenne, avec les peuples marqués par le groupe B d’origines mongole et caucasienne. Leur alimentation était extrêmement diversifiée.

Dans les quatre groupes sanguins, certains aliments sont à proscrire en fonction de leur composition chimique, même s’ils sont bons pour la santé. Ainsi, les personnes des groupes B et AB peuvent consommer de la dinde mais pas de poulet.

En suivant le régime basé sur votre propre groupe sanguin, vous retrouverez nécessairement votre poids de forme tout en vous protégeant d’un certain nombre de maladies chroniques.

Le régime groupes sanguins en pratique

Le régime groupes sanguins en pratiqueLe régime des groupes sanguins ne fonctionne pas par phases, à l’instar de beaucoup d’autres. Il doit se pratiquer toute la vie pour en conserver les bénéfices. Pour chaque groupe sanguin, le Docteur D’Adamo a séparé les aliments bénéfiques des aliments neutres dont leur consommation ne peut pas faire de mal à l’organisme, et ceux à éviter.

READ  Présentation du régime Index Glycémique

L’idéal est d’ingurgiter surtout des aliments bénéfiques, très peu d’aliments neutres et aucun aliment à éviter. En plus de dicter quels aliments consommer et lesquels mettre de côté, le naturopathe décrit le tempérament selon le groupe sanguin, les activités physiques à privilégier, les suppléments alimentaires à prendre et même le style de vie à adopter. Voici les aliments qui peuvent ou non être consommés en fonction des groupes sanguins :

groupes sanguins en pratique

Globalement, le régime du groupe O est riche en protéines, pauvre en glucides. Les personnes appartenant à ce groupe sanguin se nourrissent alors de viande maigre, de poisson, de légumes sauf tomate, aubergine et pomme de terre, de fruits sauf l’orange et la clémentine, mais évitent au maximum les féculents, les légumineuses comme les lentilles, les haricots secs, etc…, les céréales, le blé, l’orge et le maïs en particulier, ainsi que les produits laitiers car leur système digestif n’y est pas adapté.

N’hésitez pas à foncer sur les fruits de mer et les algues qui stimulent la thyroïde et aident ainsi à maigrir plus vite. Vous pouvez boire de l’eau gazeuse et, éventuellement, un peu de vin rouge.

Groupe A

Pour le groupe A, un régime végétarien à base de légumes et de céréales est prescrit. Ils doivent être le plus naturels possible, soit crus, soit cuits à la vapeur et provenant de l’agriculture biologique de préférence. Il convient de croquer beaucoup de fruits surtout l’ananas, sauf l’orange, de légumes hors pomme de terre, patate douce, igname, chou et tomate, et de compléter par des céréales, noix et cacahuètes en évitant impérativement la bière, les haricots, la viande rouge au profit de la volaille.

Le blé et le maïs, tout comme les produits laitiers, peuvent être consommés mais en quantités raisonnables. Vous pouvez compenser l’apport de protéines par les produits à base de soja et les laits fermentés. Vous pouvez boire du thé vert et si vous le souhaitez un peu de vin rouge.

Groupe B

Le régime du groupe B est équilibré, c’est le seul qui intègre les produits laitiers de manière régulière et qui autorise les oranges et les clémentines. Vous avez tout intérêt à insister sur la viande, le foie, les laitages maigres, les œufs et les légumes verts, très bénéfiques.

Néanmoins, vous ne devez pas consommer de poulet, de caille et de canard, de maïs, de blé, de seigle, d’arachides, de tomate et de lentilles. Presque toutes les céréales sont admises sauf le riz, le millet et l’avoine. Les produits dérivés du soja sont à éviter. Vous pouvez boire du thé vert ou du thé noir, du café et éventuellement un peu de bière, de vin blanc ou de vin rouge.

Groupe AB

Les individus du groupe AB associent les aliments des groupes A et B et ont la chance de tolérer le gluten. Ils supporteraient mieux le pain que les autres, mais n’auraient pas non plus intérêt à en abuser. Les laitages amélioreraient l’assimilation des sucres, ce qui éviterait de les stocker.

Vous pouvez ainsi manger à peu près de tout. En revanche, vous métaboliseriez mal la viande de bœuf, le poulet et certaines légumineuses. Vous dégusterez alors davantage de glucides sous forme de riz et de quinoa, ferez la part belle au tofu, aux légumes verts, aux poissons, aux fruits de mer, aux fromages et au lait fermenté, aux céréales sauf maïs et sarrasin, à l’ananas, aux prunes, au raisin et aux fruits rouges, en évitant les oranges et les clémentines ainsi que les graines de tournesol, pavot et sésame.

Vous privilégierez l’agneau, le mouton, le lapin et la dinde au détriment de la viande rouge et du poulet. Vous éviterez le lait, les haricots rouges, les haricots beurres, la tomate, la banane. Vous pouvez parfaitement boire du thé vert et, éventuellement, un peu de vin rouge.

Enfin, tous les groupes sanguins doivent recourir aux aliments frais, sains, non manipulés et non préparés autrement dit sans sucre ni additifs, et dans des quantités recommandées plutôt limitées. Chaque profil doit bannir le porc, le saumon fumé, la rhubarbe, le son de blé, la noix de coco, la crème glacée, les huiles d’arachides et de maïs, le poivre noir et le vinaigre.

Menu type d’une journée du régime groupes sanguins

menu groupes sanguins

Bouger selon son groupe sanguin

Menu type d’une journée du régime groupes sanguinsVotre groupe sanguin déterminerait votre gestion du stress, un élément important lorsqu’il s’agit de gérer votre comportement alimentaire. Vous devez vous dépenser en fonction de votre profil sanguin. Ainsi parallèlement à votre alimentation à surveiller de près, vous devez pratiquer une activité physique intense de façon régulière si vous appartenez au groupe sanguin O. En effet, vous êtes très énergique, vous ressentez le besoin de vous dépenser en allant courir dans les bois.

READ  Présentation du régime Vert

Les personnes des groupes A et AB ont tendance à être beaucoup plus anxieuses. La pratique du yoga, de la relaxation peut beaucoup les aider. Dans le cas où vous faites partie du groupe B, vous vous situez à mi-chemin entre les deux. Pour préserver votre santé, vous devez donc alterner effort et relaxation. Vous pouvez par exemple privilégier quotidiennement la marche ou la natation.

Avantages & Inconvénients du régime groupes sanguins

régime groupes sanguinsRigoureusement suivi, le régime selon les groupes sanguins comprend assez de choix d’aliments sources de protéines pour atteindre la satiété, à condition bien entendu d’apprécier les aliments permis. La perte de poids est réelle et rapide sans aucune sensation de faim, ce qui s’explique non pas par l’élimination des aliments incompatibles mais par une consommation moindre de calories à cause du choix restreint d’aliments permis.

De plus, le régime des groupes sanguins incite à consommer des aliments qui ne sont pas familiers, ce qui encourage la variété. Il restreint également les aliments raffinés dans l’assiette, améliorant les taux lipidiques. Les conseils d’activité physique sont variables selon le groupe sanguin, permettant de bouger sans se lasser. Et pour tous, le sport est à pratiquer au moins deux à trois fois par semaine, ce qui est essentiel pour protéger vos muscles durant un amaigrissement.

Les inconvénients du régime groupes sanguins

Manger selon son groupe sanguin exige de se priver d’aliments les plus fréquemment consommés et de se familiariser avec plusieurs nouveaux aliments. Le programme est donc contraignant à mettre en place, surtout pour les personnes qui font partie des groupes O et A.

Pour être certain de consommer les bons aliments, il faudrait toujours avoir sur soi les listes de ce qu’il est possible ou non de manger. Par ailleurs, vous ne pouvez pas toujours satisfaire vos goûts puisque plusieurs aliments très appréciés sont bannis, ce qui peut rapidement causer l’abandon du régime.

Une complication accrue demeure dans le fait que les membres d’une même famille peuvent ne pas avoir le même groupe sanguin. Il devient alors difficile de préparer des repas qui conviennent à tous. Surtout, quel que soit le groupe sanguin sauf pour les individus du groupe AB, le régime est déséquilibré puisqu’il exclut au moins une famille d’aliments, menant inévitablement à plusieurs carences nutritionnelles.

Par exemple, les repas du groupe O manquent de calcium étant donné que vous êtes censé éviter les produits laitiers provenant de la vache, à moins que vous les remplaciez par beaucoup de brocoli, de chou chinois, d’amandes et de graines de sésame, ainsi que de boisson de riz.

Vous risquez également de manquer de vitamine D, fibres, vitamines B1, B2, B3, B9, magnésium. Si vous êtes du groupe A, vous pourriez subir une carence en fer, en protéines, en zinc et en oméga 3, tandis que si vous appartenez au groupe B, vous devrez faire attention de consommer suffisamment de fibres céréalières, de vitamines B1, B2, B3, B9 et de magnésium. D’autre part, le régime du groupe O incite à la consommation de viande rouge, ce qui pourrait augmenter les risques de maladies cardiovasculaires et de cancer de la prostate.

Les personnes du groupe O qui pratiquent de l’exercice physique régulier ou des activités d’endurance pourraient connaître une baisse de performance en raison d’une faible consommation de glucides. Le faible apport en céréales, donc en fibres alimentaires, dans le régime des groupes O et B pourrait entraîner de la constipation et augmenter le risque de développer certains cancers. A long terme, l’apport élevé en protéines concernant le groupe O pourrait endommager le bon fonctionnement des reins, en particulier chez les personnes diabétiques.

Le régime des groupes sanguins limite de nombreux aliments très appréciés comme le fromage et les produits de boulangerie, pouvant générer de la frustration et faire basculer dans une crise d’excès difficile à contrôler. Enfin, cette méthode amincissante n’encourage pas la découverte et la connaissance de soi dans le sens où il dicte non seulement quels aliments manger, mais aussi quels exercices faire et même quel mode de vie privilégier.

Conseils

Pour ne pas vous retrouver carencé, vous pouvez diminuer la consommation des aliments interdits et non les supprimer totalement de votre alimentation. Il est bon de savoir que la plupart des lectines sont dénaturées par la cuisson ou la digestion et sont donc inoffensives pour l’organisme. Alors n’hésitez pas à bien cuire la nourriture pour mincir durablement !

Chaque groupe sanguin a besoin d’oméga 3 et d’oméga 6. Vous pouvez en augmenter votre consommation en ajoutant des poissons gras dans votre assiette ainsi que des huiles végétales de votre choix en sachant que l’huile d’olive est particulièrement bénéfique.

En termes de viande, même si l’on suit le régime correspondant à son groupe, la nourriture qu’a consommée l’animal joue aussi son rôle. Ainsi, il faut toujours privilégier les animaux nourris à l’herbe plutôt qu’aux céréales qui ne représentent pas leur mode d’alimentation naturel. Il est vivement recommandé de suivre le régime correspondant à votre groupe sanguin à court terme et, idéalement, avec un suivi médical et des analyses régulières.