Manger des aliments tabous sans complexe avec le régime Zermati

Après quelques jours à suivre le régime Zermati, vous pouvez procéder à un bilan. Réussissez-vous à bien percevoir les sensations ? En tenez-vous compte ? Arrivez-vous à manger plus lentement ? Parvenez-vous à vous arrêter ? Si tel est le cas, vous êtes sur la bonne voie pour retrouver votre poids de forme. Il vous faut maintenant arriver à manger de tout.

Calories et quantités

Les aliments sucrés ne sont pas plus mauvais pour votre ligne que les autres. Dites-vous bien que deux carrés de chocolat ne font pas plus grossir qu’un yaourt léger. L’important, ce sont les calories, pas la nature ni la composition des aliments.

Ainsi, si vous avez faim et que vous décidez de manger deux carrés de chocolat, vous ne prendrez pas plus de poids que si vous avalez un yaourt à 0 % de matière grasse. L’essentiel n’est pas la quantité de graisse, la dose de sucre ou de sel, mais bien l’apport calorique, qui varie en fonction de la quantité.

Désintéressez-vous de la composition chimique des aliments, et préférez la qualité à la quantité. Un saladier de légumes est probablement bon pour la santé, mais non seulement il s’avèrera être trop copieux pour la faim, mais en plus, vous pouvez le remplacer par quelques bouchées de votre plat préféré sans prendre un gramme, toujours à la seule condition d’avoir faim.

Vaincre la peur de manquer

S’il vous arrive d’ingurgiter en vitesse des aliments censés être tabous en pensant que par la suite, vous n’aurez plus le droit d’en manger puisque ces aliments sont interdits et que vous avez donc tout intérêt à en profiter aujourd’hui, vous n’avez plus rien à craindre.

La méthode Zermati prouve bien qu’il est parfaitement envisageable de manger de tout. Lorsque l’on a faim, le chocolat est éliminé de la même manière que la soupe, pourvu que vous vous arrêtiez à satiété.

Se prouver par soi-même que les aliments interdits ne sont pas néfastes pour la ligne

Vous n’êtes pas encore convaincu que des aliments riches peuvent vous faire maigrir ? Pendant six jours, substituez les laitages et les fruits des repas par deux carrés de chocolat. Pesez-vous au début et à la fin de cet exercice.

Vous constaterez que l’aiguille de la balance affiche des grammes, peut-être même des kilos en moins. Vous pouvez tenter l’expérience autrement, et remplacer purement et simplement le déjeuner ou le dîner par une demi à une tablette de chocolat pendant quatre jours. Surtout, veillez à vous arrêter lorsque vous êtes rassasié. Vous n’êtes pas très attiré par le chocolat ? Remplacez-le par 60 g à 100 g de chips, de noix de cajou, d’amandes, ou encore de cacahuètes.

Eviter les carences

Vous pensez qu’à force de manger des aliments jugés interdits, même s’ils ne font pas grossir, vous allez développer des carences ? Il est impossible d’adapter votre équilibre alimentaire sur un seul repas. Imaginez la quantité d’aliments si vous deviez ingérer toutes les vitamines et les nutriments en une seule et unique journée !

Vous verrez que vos sensations alimentaires incitent tout naturellement à la diversification. Si vous les suivez, vous aurez envie de varier votre alimentation progressivement. En conséquence, vous n’avez aucun risque de subir de déficits nutritionnels.

Manger des aliments tabous sans complexe avec le régime Zermati
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.