Première phase du régime Orsoni

Nettoyez votre style de vie et votre corps pour perdre vos premiers kilos en trop.

L’étape initiale est fondée sur le principe que l’accumulation de toxines dans le corps empêche de perdre du poids. Les principaux responsables seraient les pesticides, le mercure des poissons, le sirop de glucose et de fructose, ainsi que les édulcorants, mais aussi la sédentarité.

La phase détox dure 15 jours, une période nécessaire pour procéder au nettoyage de votre organisme et vous inculquer les premiers secrets de l’équilibre alimentaire pour manger plus sainement, sans se priver. La phase détox vous apprend à insérer dans votre quotidien quelques astuces pour augmenter votre activité physique, comme 30 minutes de marche à jeun par jour par exemple.

Vous commencez dès à présent à bouger tous les jours et vous constaterez rapidement que vous perdez vos premiers kilos sans trop d’efforts ! Cette première étape comprend la consommation d’aliments aux vertus détoxifiantes reconnues pour éliminer les toxines et vous redonner un regain d’énergie. Les principaux aliments à consommer durant cette phase sont :

  • Le sarrasin : Riche en oligo-éléments, en antioxydants et en fibres anticholestérol, il est dépourvu de gluten et peut être consommé par les intolérants. Avec un index glycémique faible, il calme la faim pour longtemps ;
  • La pomme : A choisir bio pour la croquer avec la peau. Antioxydante, riche en vitamine C, elle apporte de la pectine, une fibre soluble anti cholestérol qui aide à capter et éliminer les graisses et les toxines, et qui favorise la sensation de satiété ;
  • L’artichaut : Ce légume augmente le travail de la vésicule biliaire, donc facilite l’élimination des toxines. En revanche, il faut le manger aussitôt après l’avoir cuit, de préférence à la vapeur, pour éviter qu’il ne s’oxyde ;
  • La banane : Très riche en potassium qui lutte contre la rétention d’eau, la banane combat aussi les petites faims en calant rapidement l’estomac. Préférez les bananes bien mûres, plus digestes que les bananes vertes ;
  • Le cresson : Sa richesse en chlorophylle booste la production de globules rouges et favorise la production d’enzymes au pouvoir détoxifiant. Hors saison, vous pouvez remplacer le cresson par de la roquette ;
  • L’avocat : L’avocat possède une haute teneur en glutathion, un antioxydant qui favorise l’excrétion des toxines, et de bons acides gras. Il se déguste avec du jus de citron, en salade, ou écrasé en guacamole ;
  • La betterave :La betterave renferme de la méthionine qui aide le corps à traiter les déchets de l’organisme, et de la bétanine qui permet au foie de métaboliser les acides gras. Elle se déguste crue et râpée pour mettre de la couleur dans vos plats ;
  • Les crucifères : Brocoli, chou romanesco, épinards sont autant d’aliments qui détoxifient l’organisme avec une efficacité redoutable. Les choux sont une excellente source de vitamine C et de fibres solubles coupe-faim, mais aussi de chrome, un minéral qui régule le taux de sucre dans le sang ;
  • L’ail : Vertus anti cholestérol, détox, fluidifiant sanguin, l’ail se consomme de préférence cru pour profiter de tous ses bénéfices. Si vous avez du mal à le digérer, ôtez son germe indigeste et ne mettez pas plus d’une petite gousse d’ail dans vos plats ;
  • Le tofu : Dénué de cholestérol, riche en protéines végétales complètes, le soja contenu dans le tofu favoriserait l’élimination des métaux lourds présents dans le corps en s’y liant avant d’être éliminé.

Vous devez inclure un minimum de cinq aliments parmi cette liste, en les choisissant de préférence biologiques. Vous éviterez impérativement la viande rouge, les produits laitiers, les œufs, les sauces et les produits raffinés sucrés.

Retrouver la sérénité

Les toxines et le stress sont les pires ennemis de notre forme et de notre silhouette. Lorsque le corps est encombré de toxines, il lui est plus difficile de maigrir. Pour l’aider, il faut revoir votre alimentation et tirer un trait sur les aliments transformés, gras ou sucrés afin de favoriser les ingrédients aux vertus détoxifiantes.

En plus, vous gagnez immédiatement en vitalité, ce qui permet de bouger davantage et de s’affiner naturellement. Il est également indispensable de lutter contre le stress et le manque de sommeil qui augmentent la sécrétion de cortisol.

Un niveau élevé de cette hormone est corrélé à une prise de poids, surtout au niveau du ventre. En outre, le cortisol incite indirectement au grignotage sucré. Il vous faudra alors prendre un peu plus votre temps, même si cela peut sembler difficile dans votre quotidien éreintant.

Mais lorsque vous aurez pris un nouveau rythme, vous ne pourrez plus vous en passer ! De même, ne vous obligez plus à faire des choses qui vous pèsent, ne décrochez pas votre téléphone après une certaine heure, et surtout dormez.

Les bons réflexes à adopter

  • Choisissez des produits bio pour limiter les pesticides et éviter les additifs ;
  • Consommez les petits poissons tels que sardines, anchois, maquereaux, ainsi que les poissons sauvages et ceux provenant d’élevage bio ;
  • Bannissez les édulcorants, à la place sucrez raisonnablement avec du miel ou du sirop d’agave. Sinon, pourquoi pas la stévia pour laquelle aucune étude ne montre de problème.

A limiter

 La consommation de protéines, graisses saturées comme les viandes rouges, les sauces, les charcuteries, etc…, les sucres, le sel et les additifs tels que les conservateurs et les colorants que le corps n’élimine pas facilement ;

  • Les poissons qui contiennent du mercure et des polluants comme la lotte, la raie, l’espadon, le thon, la daurade, le flétan, l’anguille et tous les poissons de rivière ;
  • Les produits contenant du sirop de glucose et fructose étant donné qu’il augmente le taux de triglycérides et de cholestérol.

Menu type de la phase détox :

Au petit déjeuner :

  • un citron pressé dans un verre d’eau froide ou tiède ;
  • une tasse de sobacha ;
  • une galette de sarrasin ;
  • une cuillère à soupe de confiture de fraises ;
  • un yaourt au lait de soja ;
  • du pamplemousse rose à volonté.

Au déjeuner :

  • un filet de colin au curry cuit en papillote accompagné d’une julienne de légumes, le tout arrosé de jus de citron fraîchement pressé ;
  • une pomme de terre cuite à la vapeur arrosée d’un filet d’huile d’olive et parsemée de ciboulette ciselée ;
  • un verre de Boost bleu, une boisson à base de myrtilles, de fraises, de mûres et de pomme.

Pour la collation, croquez dans autant de pommes que vous le désirez, puis terminez par 10 amandes.

Au dîner :

  • de la soupe de tomates et de petits pois ;
  • des cubes de tofu grillés à la moutarde et au vinaigre balsamique ;
  • des choux de Bruxelles cuits à la vapeur à volonté ;
  • une tranche de pain aux céréales à grains entiers ;
  • une orange.

 

Première phase du régime Orsoni
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.