Programme type d’une journée 2-4-7

Le matin au réveil, entre 7 heures et 9 heures :

Si vous êtes pressés, que vous devez emmener les enfants à l’école, aller travailler ou les deux et vous n’avez pas pris le temps de déjeuner, ne vous inquiétez pas. Suite au jeûne de la nuit écoulée, votre organisme va aller puiser dans ses stocks de graisses et donc brûler entre 30 % et 40 % de calories en plus.

A partir de 9 heures :

Si vous n’avez pas pris le temps de déjeuner ou que vous n’aviez pas faim en vous levant, vous devez commencer à ressentir un petit creux, c’est tout à fait normal. Mangez un yaourt nature accompagné de deux tranches d’ananas frais, riches en fibres et en vitamines. Ou si c’est le weekend et que vous en avez profité pour faire la grasse matinée, prenez le temps de vous préparer deux tartines de pain aux céréales avec un peu de beurre et de confiture, dégustez un bol de lait avec du cacao sans sucre et terminez par un pamplemousse.

A 11 heures 30 :

Prenez une collation avec un yaourt allégé aux fruits si vous avez faim.

A 13 heures 30 :

Il est temps de prendre votre déjeuner. Vous pouvez consommer du blanc de poulet avec une grande salade verte, des artichauts et des carottes râpées. Pour les amateurs du petit café en fin de repas, vous avez le droit de l’accompagner d’un carré de chocolat noir. Vous pouvez, de toute façon, en consommer une tablette par semaine.

A 17 heures :

C’est l’heure de prendre le goûter. Croquez dans une banane et une portion de fromage blanc allégé en matières grasses.

A 19 heures 30 :

Dîner tôt vous permettra de prendre une dernière collation dans la soirée. Mélangez des tomates, des poivrons et des courgettes avec du riz, le tout dans une grande assiette. Ajoutez deux œufs à la coque ou mollet, selon vos préférences.

A 22 heures 30 :

Si vous avez une petite fringale avant d’aller vous coucher, n’hésitez pas à manger deux clémentines et à siroter un grand verre de lait ou une tasse de tisane sans sucre.

Programme type d’une journée 2-4-7
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.