La préparation de la soupe brûle-graisse pour le régime soupe

préparation de la soupe brûle-graisseLa soupe brûle-graisse utilisée lors d’un régime soupe est composée de légumes de saison et se prépare facilement. Elle ne doit être ni mixée, ni moulinée afin d’augmenter son effet rassasiant. Il vous faut par exemple 6 gros oignons, 2 poivrons verts, 1 branche de céleri ou de blette, 6 tomates pelées, 1 chou vert ou 3 courgettes, 1 cube de bouillon de poule, sel, poivre, curry, ail, thym.

Tout autre légume hypocalorique peut parfaitement remplacer ces ingrédients. Vous éviterez néanmoins les carottes, les pommes de terre, les potirons et les navets car ils sont trop riches en glucides. Vous pouvez également opter pour des aromates et des épices de votre choix pour relever le goût de votre soupe.

Curry, cumin, coriandre, persil ou piment sont parfaits pour varier les plaisirs et sans danger pour la ligne. Coupez les légumes en morceaux et faites-les cuire à feu vif pendant 10 minutes dans une grande casserole remplie d’eau. Vous laisserez mijoter les légumes jusqu’à ce qu’ils soient bien tendres avant de déguster bien chaud.

Les principaux aliments brûle-graisses à mettre dans votre soupe sont :

  • L’ail, pour son action diurétique, détoxifiante et sa richesse en fibres qui éliminent une partie des sucres et des graisses.
  • L’oignon, également diurétique et détoxifiant. Il se révèle être particulièrement efficace pour éliminer l’œdème des jambes et du visage et drainer les toxines.
  • Le poireau, un légume réputé pour combattre l’œdème et éliminer la cellulite.
  • Le chou vert régule le métabolisme du sucre et des graisses, modère l’appétit et lutte contre la rétention d’eau.
  • La courgette, composée à 95 % d’eau, est un légume peu énergétique. Riche en vitamines et pauvre en lipides, elle se consomme sans modération aussi bien crue que cuite.
  • L’asperge, riche en fibres, apaise la sensation de faim, permet d’éliminer l’eau et de drainer les déchets hors de l’organisme.
  • La tomate est laxative et diurétique. Elle a une action digestive et combat la cellulite.
  • Le céleri branche est désaltérant et reminéralisant. C’est l’allié de toutes les personnes qui souffrent d’œdème, de gonflement et de rétention d’eau.
  • Le poivron rouge ou vert, riche en bêta-carotène, essentiellement le rouge, diminue le stockage des graisses, élimine une partie des sucres et des graisses. Il a aussi une action antifatigue et reminéralisante.
  • L’aubergine est capable de capturer les graisses consommées au cours d’un repas dans ses fibres. Elle atténue le passage des lipides dans le sang.
  • Le thym, tonifiant, lutte contre les ballonnements et l’aérophagie.
  • Le persil modère l’appétit, détoxifie et dépurifie.
  • Le poivre améliore la digestion et régule le métabolisme des graisses et sucres.

Dois je manger que de la soupe durant ce régime?

Traditionnellement, la diète n’est constituée que de soupe. Mais ce principe suivi sur plusieurs jours pouvant être dangereux pour la santé, il est recommandé d’associer la soupe à des aliments riches en protéines. En effet, manger uniquement de la soupe peut provoquer paradoxalement de la rétention d’eau.

Si les légumes ont un effet diurétique les premiers jours, cet effet s’estompe naturellement et le corps n’élimine plus autant d’eau. Il faut alors ajouter à l’alimentation au moins 50 g à 60 g de protéines par jour car ces dernières empêchent l’eau de rentrer dans les tissus et luttent ainsi contre ce phénomène.

En plus de la soupe, vous consommerez quotidiennement des aliments maigres comme du fromage blanc à 0 % de matières grasses, du poisson, de la volaille, ainsi que des fruits toutefois en quantités limitées.

La préparation de la soupe brûle-graisse pour le régime soupe
4.5 (90%) 2 votes

Les commentaires sont clos.