Le principe du régime groupes sanguins

Le principe du régime groupes sanguinsL’hypothèse du régime par les groupes sanguins est basée sur le fait que chaque type de sang possède une composition chimique spécifique héritée de nos ancêtres et plus ou moins compatibles avec les aliments que nous mangeons. Dans les cellules sanguines et le tube digestif se trouvent des antigènes.

Ces substances étrangères variant en fonction du groupe sanguin peuvent provoquer la formation d’anticorps. Or, la plupart des aliments contiennent des lectines. Ces protéines peuvent venir se fixer sur les antigènes et stimuler la production d’anticorps ayant un effet néfaste sur l’organisme s’ils sont consommés par le mauvais groupe sanguin. Par conséquent, le régime recommande de manger seulement les aliments dont les lectines sont compatibles avec le groupe sanguin.

L’apparition de chaque groupe correspond à une phase de l’histoire de l’humanité et donc à un moment où l’Homme a dû s’adapter à des conditions particulières de nourriture. Pour le naturopathe, quatre profils existent :

  • Le groupe O est le groupe sanguin le plus ancien mais aussi le plus répandu, celui de nos ancêtres chasseurs-cueilleurs. Ces derniers se nourrissaient de la viande des animaux, de poissons, d’insectes, de baies, de racines et de feuilles. Ils avaient donc une alimentation riche en protéines et pratiquaient une activité physique soutenue. Par ailleurs, ils tolèrent mal les produits céréaliers ;
  • Le groupe sanguin A est apparu au Néolithique avec la découverte de l’agriculture. A cette époque, l’homme mange surtout des céréales et des légumineuses et son activité physique est moins intense ;
  • Le groupe B serait apparu avec les grandes migrations humaines. Les peuples nomades capturaient et domestiquaient le bétail sauvage. Leur alimentation est plus diversifiée, à base de viande et de produits laitiers ;
  • Le groupe sanguin AB est le plus récent. Il serait apparu après le métissage des populations majoritairement A, d’origine européenne, avec les peuples marqués par le groupe B d’origines mongole et caucasienne. Leur alimentation était extrêmement diversifiée.

Dans les quatre groupes sanguins, certains aliments sont à proscrire en fonction de leur composition chimique, même s’ils sont bons pour la santé. Ainsi, les personnes des groupes B et AB peuvent consommer de la dinde mais pas de poulet.

En suivant le régime basé sur votre propre groupe sanguin, vous retrouverez nécessairement votre poids de forme tout en vous protégeant d’un certain nombre de maladies chroniques.

Le principe du régime groupes sanguins
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.