Les différentes phases du régime Atkins

La première phase ou le démarrage

Les différentes phases du régime AtkinsLa phase d’attaque est une étape cruciale car elle donne un coup de fouet au métabolisme afin d’enclencher la perte de poids. Cependant, c’est aussi la phase la plus restrictive. Vous devez limiter les glucides assimilables à 20 g par jour, ce qui équivaut à peu près à une pomme par jour au maximum.

La liste ayant été élargie par rapport au régime Atkins initial, 12 à 15 g de ces glucides doivent provenir des légumes non féculents. Sachez que 5 g de glucides = 1 tomate = 1 tasse de chou-fleur = 1 demi avocat = 60 g de fraises = 28 g d’amandes, et 10 g de glucides = 1 avocat = 1 demi pomme = 12 grains de raisin = 1 pêche = 1 tranche de pain complet. Tous les aliments qui contiennent du sucre, des céréales sous quelque forme que ce soit, les jus de fruits et les concentrés, sont exclus.

Une collation en milieu de matinée et d’après-midi est autorisée. Cette phase doit durer au moins deux semaines, plus si vous avez beaucoup de poids à perdre. Vous avez l’assurance de perdre de 2 kilos à 4 kilos dès la première semaine. Il est essentiel de favoriser la prise de vitamines et de minéraux, ainsi que d’acides gras essentiels en suppléments.

La deuxième phase, ou la perte de poids continue

Cette étape est indispensable pour contrôler la perte de poids. Vous continuez à maigrir mais à un rythme moins rapide. Vous devez alors réintroduire progressivement des aliments contenant des glucides de faible index glycémique pouvant être fruits rouges, produits céréaliers, laitages, et légumineuses selon le nouveau régime Atkins. La quantité de glucides ajoutés ne doit pas dépasser 5 g par jour sur une semaine, jusqu’à ce que vous soyez à 5 kilos du poids final visé.

Pour avoir une idée de la restriction, 5 g de glucides correspondent au tiers d’une tranche de pain. Les protéines et les lipides restent la base de l’alimentation. Vous pouvez boire un verre de vin ou un verre de whisky de temps en temps. Faites attention à réintégrer un seul groupe alimentaire à la fois, et le consommer 3 fois par semaine pour commencer.

La troisième phase, ou la pré-stabilisation

Cette étape démarre quand il ne reste plus que de 2,5 à 5 kilos à perdre pour atteindre le but fixé initialement. Il s’agit dorénavant de continuer à ralentir la perte de poids tout en vous aidant à adopter des habitudes alimentaires viables à long terme. Chaque semaine, il est permis d’ajouter 10 g par jour de glucides.

Vous pouvez alors manger plus de fruits, de légumineuses, de céréales complètes, et même de la pomme de terre. Si votre poids vient à stagner, vous devez réduire de 5 g à 10 g le nombre total de glucides journalier. Dès que vous approchez du poids souhaité, il vous appartient d’ajuster la quantité de glucides que vous pouvez consommer sans reprendre de poids.

Cette phase de pré-stabilisation peut durer de 1 à 3 mois. Vous savez que vous avez trouvé le seuil glucidique qui vous convient dès lors que votre poids reste stable pendant quatre semaines. Il est alors temps de passer à la dernière phase.

La quatrième phase, ou la sensibilisation définitive

Selon Atkins, il s’agit de l’étape définitive que vous conserverez à vie. Votre poids est stable depuis plusieurs semaines, les bons principes sont acquis. Pour maintenir votre poids, il est fondamental de mettre au point un modèle alimentaire capable d’assurer la minceur à vie.

Pour cela, il est nécessaire d’identifier votre poids de forme, autrement dit le niveau de glucides auquel vous vous sentez bien. Vous respecterez ensuite scrupuleusement ce seuil qui se révèle être très variable d’un individu à l’autre selon le sexe, l’âge, l’activité sportive, la situation hormonale, les traitements médicamenteux, etc…

La quantité de glucides que vous consommerez durant le restant de votre existence oscillera alors entre 45 g et 100 g. Par exemple, 100 g de glucides correspondent à environ deux portions de fruits, plus deux portions de produits céréaliers et deux portions de lait ou deux yaourts nature. Vous devez apprendre à gérer vous-même votre poids. Les personnes sensibles vont devoir continuer à consommer peu de glucides tandis que les personnes tolérantes vont pouvoir élargir la gamme des aliments glucidiques.

Vous continuerez de consommer des glucides naturels et sains et de pratiquer un sport qui vous plaît. Vous pouvez vous autoriser quelques petits écarts, mais toujours sans manger de sucre. N’hésitez pas à vous peser une fois par semaine pour surveiller votre poids qui ne doit jamais reprendre plus de 2,2 kilos de plus que le poids souhaité. Lorsque vous avez faim, ne vous jetez pas sur des aliments glucidiques jusqu’à dépasser votre seuil d’équilibre, mais savourez plutôt de délicieux aliments à forte teneur en lipides.

Tant que votre organisme brûle principalement des matières grasses pour se procurer l’énergie dont il a besoin, vous pouvez manger en toute tranquillité autant de matières grasses naturelles que vous le souhaitez.

Les bons réflexes

  • Ne sautez aucun repas et ne restez plus de 6 heures sans manger ;
  • Ajustez les portions en fonction de votre appétit ;
  • Prenez soin de lire les étiquettes pour vérifier la teneur en glucides des aliments ;
  • Evitez l’aspartam, le thé, les boissons gazeuses ;
  • Buvez au moins 1,5 litre d’eau par jour ;
  • Utilisez les épices et les fines herbes pour donner de la saveur à vos plats.
Les différentes phases du régime Atkins
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.