Présentation du régime Shelton

régime SheltonPerdre 5 kilos en l’espace de deux semaines tout en continuant de manger en quantité généreuse, cela semble irréel, et pourtant c’est l’incroyable promesse du régime Shelton. Précurseur des diètes dissociées, ce programme amaigrissant encore peu connu repose sur sept règles d’or à respecter à la lettre. Les personnes qui adorent déguster des repas copieux vont être conquis par le régime Shelton.

Les origines historiques du régime Shelton

Le régime Shelton est le premier régime dissocié à avoir vu le jour. Il fut inventé par le naturopathe et hygiéniste américain Herbert McGolphin Shelton en 1951, date à laquelle il publia la méthode dans son ouvrage Food Combining Made Easy.

Le médecin végétarien s’est fondé sur les travaux du docteur Howard Hay datant de 1911 pour mettre au point un mode d’alimentation basé sur les combinaisons alimentaires ou les menus dissociés, un concept en parfaite harmonie avec les capacités biologiques d’assimilation et de digestion de l’organisme de l’être humain. Il a pour ambition le respect du fonctionnement des enzymes en milieu acide ou basique afin de protéger ou restaurer la santé. Cette théorie a provoqué un engouement immédiat et durable.

Après le décès du docteur Shelton en 1985, ses disciples naturopathes continuèrent son œuvre. Son livre traduit en français sous le titre Les combinaisons alimentaires et votre santé reste l’ouvrage de référence de cette méthode qui a toujours ses adeptes. La promotion faite par certaines stars contribue entre autre à son succès, comme c’est le cas du chanteur Demis Roussos qui a réussi à perdre près de 63 kilogrammes en 12 mois. Enthousiasmé, ce dernier s’en inspira pour en faire le sien et le promouvoir sous son nom.

Le principe du régime Shelton

La théorie défendue affirme que chaque repas pris au cours d’une journée doit se consacrer à une seule et unique catégorie d’aliments. En effet, selon le médecin, chaque aliment consommé isolément ne fait pas grossir. Le type d’aliment importe peu, l’essentiel est de ne prendre en compte que le moment et la manière dont il est ingéré.

Les quantités absorbées peuvent être abondantes car les aliments privilégiés sont peu caloriques. Vous faites en effet la part belle aux fruits, légumes et viandes maigres. L’alimentation proposée est donc hypocalorique car elle est limitée en matières grasses et produits laitiers.

L’auteur a créé sa propre classification d’aliments dont la consommation combinée de certaines catégories est interdite lors d’un même repas. Il distingue ainsi le groupe des fruits sucrés, le groupe des fruits mi-doux, le groupe des fruits acides, le groupe de légumes, le groupe des amidons ou des glucides ou des féculents, le groupe des graisses, le groupe des protéines, le groupe des pastèques et des melons. Certains repas sont entièrement protéiques, d’autres n’apportent que des fruits ou des féculents.

La dissociation des aliments est rythmée sur une journée pendant deux semaines. Ainsi, vous ne vous nourrissez que d’un seul type d’aliment ou de plusieurs aliments dont il est permis de manger au petit déjeuner, une autre famille d’aliments au déjeuner et une autre au dîner. Faites-vous plaisir, les quantités sont illimitées !

Présentation du régime Shelton
4.5 (90%) 2 votes

Les commentaires sont clos.