La phase 1 de la méthode Montignac ou l’amaigrissement

La phase 1 de la méthode Montignac ou l’amaigrissementLa première étape permet d’amorcer une perte de poids rapide pendant les premiers jours en induisant à la fin de chaque repas la réponse insulinique la plus basse possible. Non seulement cela éradique toute possibilité de stockage mais inversement cela active le processus de déstockage des graisses de réserve qui sont brûlées par augmentation de la dépense énergétique.

Même si la perte de poids se fait moins vite dans les mois suivants, la phase 1 peut varier de quelques semaines à plusieurs mois en fonction de l’objectif de poids souhaité. Pour cela, vous devez :

Supprimer tous les sucres concentrés et les produits sucrés, à l’exception du fructose, et donc des fruits :

  • le sucre blanc ;
  • le sucre brut ;
  • le sucre de canne ;
  • le glucose ;
  • le sirop de maïs ;
  • le sirop d’érable ;
  • le miel ;
  • la mélasse ;
  • la maltodextrine ;
  • le sucre de malt ;
  • la confiture ;
  • la pastèque ;
  • la crème glacée ;
  • les biscuits et les pâtisseries ;
  • les confiseries ;
  • le chocolat au lait et le chocolat blanc ;
  • les boissons sucrées comme les sodas et les jus de fruits industriels ;
  • la bière.

Supprimer les aliments à index glycémique élevé :

  • le pain blanc ;
  • le pain de mie ;
  • le pain à hamburger ;
  • les biscottes ;
  • la brioche ;
  • les croissants et les pains au chocolat ;
  • les céréales pour petit déjeuner ;
  • le riz soufflé ;
  • les galettes de riz soufflé ;
  • les carottes cuites ;
  • les navets cuits ;
  • les betteraves cuites ;
  • le maïs ;
  • le maïs soufflé ;
  • la banane ;
  • la papaye ;
  • la pastèque ;
  • l’ananas ;
  • les dattes ;
  • le potiron ;
  • la polenta ;
  • la semoule de blé ;
  • le millet ;
  • le vermicelle de riz ;
  • les pâtes fraîches ;
  • les lasagnes ;
  • les pommes de terre sans la peau ;
  • la purée de pommes de terre ;
  • les frites ;
  • les chips ;
  • le riz blanc à cuisson instantanée ;
  • le riz précuit.

Éviter les combinaisons qui favorisent la prise de poids :

Durant toute la phase 1, vous éviterez l’association des graisses avec les sucres, car elle serait en grande partie responsable de la prise de poids. Il est alors interdit de mélanger lipides et glucides ou protéines animales et féculents.

Les viandes, les charcuteries, les volailles, les poissons, les œufs et les fromages ne devront en aucun cas se retrouver dans la même assiette que les pâtes, les céréales, même complètes, ni des légumineuses comme les lentilles, les pois chiches, les haricots secs, les fèves.

Ne parsemez pas de fromage râpé sur les pâtes, et ne tartinez pas vos tartines avec de la matière grasse afin de ne pas mélanger lipides et glucides. Le duo classique fromage et dessert pris au cours d’un même repas est, lui aussi, strictement proscrit. Vous ne devez pas non plus vous laissez tenter par un morceau de pain pour accompagner votre plat à base de protéines. Seuls les produits laitiers à 0 % de matière grasse comme le lait écrémé, le yaourt, le fromage cottage en tant que source de protéines animales peuvent être combiné aux féculents.

Par exemple, vous pouvez faire une tartine de fromage cottage avec du pain intégral. Tant que vous n’avez pas atteint le poids que vous vous êtes fixé, vous devez dire adieu au steak-frites et même aux frites seules qui allient glucides et lipides, aux spaghettis bolognaise, au sandwich aux œufs, au poulet sur un lit de riz à la crème, etc… Vous devez aussi oublier le fameux pâté chinois composé de couches successives de bœuf haché, de maïs, de purée de pomme de terre. Ce plat, en plus de mélanger des protéines animales et des féculents, comprend deux aliments à index glycémique élevé, soit la pomme de terre et le maïs.

Néanmoins, il est possible de manger protéines et lipides à volonté, pourvu qu’ils soient consommés seuls. Il faut privilégier les bons acides gras, comme ceux de l’huile d’olive ou du poisson.

Seuls les aliments riches en glucides à index glycémique bas sont autorisés. Ce sont les céréales brutes telles que le pain intégral, les pâtes au blé complet al denté, le riz brun, ainsi que les légumineuses comme les graines sèches type lentilles, pois, flageolets, haricots rouges, soja, ou encore les cacahuètes et les avocats. En outre, ces aliments à faible IG ne doivent pas être consommés plus de trois fois par semaine et ce, sans association de lipides. Les fruits doivent faire partie de votre quotidien mais il faudra simplement penser à les prendre entre les repas.

Les noix et les graines sont interdites en phase 1, puisqu’elles contiennent à la fois des glucides, des protéines et des lipides.

Tous les aliments permis le sont à volonté, en respectant la fréquence hebdomadaire des aliments riches en glucides.

La phase 1 de la méthode Montignac ou l’amaigrissement
4 (80%) 2 votes

Les commentaires sont clos.