Les inconvénients du régime paléo

Les inconvénients du régime paléoLa théorie des gènes presque inchangés depuis la préhistoire ne satisfait pas tous les chercheurs. Certains estiment au contraire que les gènes humains se sont partiellement adaptés à l’évolution de l’environnement alimentaire et qu’il nous est par conséquent possible de consommer des céréales ou des produits laitiers. D’ailleurs, certaines populations végétariennes, qui consomment beaucoup de céréales complètes, sont plutôt à l’abri du surpoids et des maladies cardiovasculaires.

La période du Paléolithique supérieur remonte à plus de 10 000 ans. En dépit des progrès de la recherche, des questions persistent quant aux maladies dont les hommes préhistoriques pouvaient souffrir. Leur espérance de vie ne dépassait pas 35 ans. La question du régime sain est donc à mettre en perspective avec l’époque et les différents facteurs environnementaux, qui ont aussi beaucoup changé de nos jours. La plupart des viandes disponibles sur le marché sont trop grasses pour répondre aux exigences d’un régime alimentaire. Les viandes d’élevage aujourd’hui n’ont plus rien à voir avec celles de l’ère Paléolithique. Plus généralement, il existe un risque lié à une consommation excessive de produits animaux.

L’apport conséquent en protéines maigres est très discutable. Le métabolisme de ces protéines représente une charge probablement beaucoup trop importante pour les reins, pouvant exposer à la formation de calculs rénaux mais aussi à d’autres problèmes, comme des déséquilibres acido-basiques.

Le régime paléo exclut de nombreux aliments et ne permet pas de réintroduire certains groupes d’aliments comme les céréales au bout d’un certain temps. Il peut alors devenir monotone à moyen terme et éventuellement favoriser des troubles du comportement alimentaire, surtout à cause de l’interdiction de sucre qui peut être difficile à supporter dans la durée. Si vous êtes invité ou prévoyez de manger au restaurant, beaucoup d’entrées, de plats principaux, d’accompagnements, toutes les sauces et la plupart des desserts devront être mis de côté. En conséquence, le régime paléo fait partie des régimes demandant une grande discipline et beaucoup de rigueur, car les restrictions alimentaires sont fondamentales et importantes.

On peut se préoccuper des conséquences d’une diète sans fibres solubles, disponibles dans les céréales entières et les légumineuses, notamment sur la flore intestinale. Les fruits et légumes, abondants dans le régime paléolithique, contiennent principalement des fibres insolubles qui sont moins facilement attaquées par les bactéries et fermentent donc moins bien. Les fibres insolubles présentent surtout la particularité de fixer l’eau et ont un pouvoir de gonflement très élevé, d’où l’effet de satiété.

L’effet yoyo possible en raison de la perte de poids souvent rapide lors des deux premières semaines.

Les carences en vitamine D et en calcium sont possibles.

Les inconvénients du régime paléo
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.