Manger mieux pour vivre plus vieux avec le régime Okinawa

Manger mieux pour vivre plus vieux avec le régime OkinawaSi l’espérance de vie à Okinawa est la plus longue de tout le Japon, et même de toute la planète, c’est probablement dû en grande partie à la nature de la cuisine locale. Le régime Okinawa se compose de principes diététiques sains et équilibrés, aussi bons pour la ligne que pour la santé.

Il s’agit davantage d’un mode de vie qu’un régime amaigrissant restrictif. Il incite en effet à la perte de poids pour vieillir en bonne santé. Un véritable programme global pour mieux vivre est proposé à partir des principes de vie des anciens de l’archipel d’Okinawa.

Par conséquent, il n’est pas question de jeûner ni même de minuter vos repas. Il s’agit simplement d’un régime semi-végétarien qui se veut faible en matières grasses, avec moins de 25 % des calories totales, et met en avant les végétaux sans pour autant prohiber les protéines animales. La diète inspirée du style de vie des habitants d’Okinawa se repose sur une alimentation variée et savoureuse, peu calorique et très riche en nutriments protecteurs que sont les antioxydants, les vitamines, les sels minéraux et les acides gras omégas 3.

Le régime Okinawa vise en outre à induire une restriction calorique sans devoir s’imposer un comptage permanent et fastidieux de la moindre calorie ingérée, afin d’atteindre votre poids de forme et de bien vieillir tout en prévenant les maladies chroniques. L’apport énergétique est ainsi réduit d’environ 300 kcals par jour, parce que vous apprenez à manger uniquement en fonction de vos sensations de faim et de satiété.

Des habitants en pleine forme

Sur l’île japonaise d’Okinawa, les habitants ont trois fois plus de chance d’être centenaire et en pleine forme qu’en France. Il convient donc d’importer leur style de vie dans nos assiettes en privilégiant une nourriture naturelle, saine et légère. Pour y parvenir, il faut manger en suivant le principe de la densité énergétique des aliments.

La densité énergétique correspond à la valeur calorique par 100 g d’aliments, divisée par 100. Les habitants d’Okinawa consomment majoritairement des aliments à densité calorique basse, à hauteur de 75 à 150 calories pour 100 g, ou très basse, soit moins de 75 calories pour 100 g. Très occasionnellement, ils s’autorisent la consommation d’aliments plus riches.

Ainsi, le régime Okinawa recommande de consommer :

  • à volonté : les aliments dont la densité énergétique est inférieure à 0,7 ;
  • avec modération : les aliments dont la densité énergétique est de 0,8 à 1,5 ;
  • à l’occasion et en petites quantités : les aliments dont la densité énergétique est de 1,6 à 3 ;
  • de façon très ponctuelle : les aliments dont la densité énergétique est supérieure à 3.
Manger mieux pour vivre plus vieux avec le régime Okinawa
3 (60%) 2 votes

Les commentaires sont clos.