Les inconvénients du régime Okinawa

Les inconvénients du régime OkinawaPlusieurs variétés de légumes, d’herbes aromatiques, d’épices et d’espèces de poissons du régime Okinawa ne sont pas présentes en Occident. Les produits asiatiques peuvent être difficiles à trouver si vous n’habitez pas dans une grande ville. Il est certainement possible de les remplacer, mais alors vous ne pouvez pas vous attendre exactement au même résultat, du moins quant à la longévité.

Les personnes qui apprécient la viande risquent rapidement de se sentir frustrées tant les végétaux tiennent une grande place dans le régime Okinawa.

Le fait de ne pas pouvoir manger à sa faim durant les repas peut être difficile à appliquer à long terme. Les restrictions risquent de vous faire basculer dans des périodes d’excès alimentaires difficiles à contrôler.

Si vous appliquez le régime Okinawa au sens strict, les produits laitiers s’en trouvent absents. Vous risquez alors de subir des carences en calcium.

Les algues pourraient nuire à la santé des personnes atteintes d’hypothyroïdie ou d’hyperthyroïdie.

S’il est plausible que la consommation de soja protège les femmes asiatiques de l’ostéoporose et du cancer du sein par le biais des phyto-oestrogènes, ce n’est pas du tout démontré pour les Européennes qui n’assimilent probablement pas les composants du soja de la même façon. En effet, ingérer des produits à base de soja au quotidien pourrait accroître les risques de cancer du sein.

Réduire son apport calorique sans surveillance médicale pour une personne ne souffrant pas d’embonpoint ou d’obésité n’est pas conseillée. De toute façon, il n’existe pas de données scientifiques au sujet de l’effet à long terme d’une restriction calorique sur l’être humain. Certains chercheurs s’inquiètent de possibles conséquences négatives, notamment les risques de carences nutritionnelles. La supervision d’un médecin et d’un nutritionniste est vivement recommandée.

Les inconvénients du régime Okinawa
4.5 (90%) 2 votes

Les commentaires sont clos.