Conseils pour bien vieillir avec le régime Okinawa

Varier votre alimentation

Conseils pour bien vieillir avec le régime OkinawaPour pallier au manque de calcium du régime Okinawa qui est inévitable avec les ingrédients que l’on trouve dans nos pays, il est primordial de se référer à la grande règle du programme minceur qui pousse à varier autant que possible votre alimentation.

Même si les Asiatiques ne consomment quasiment pas de produits laitiers, il est préférable d’en maintenir trois portions par jour, quitte à se limiter aux moins gras comme les yaourts, notamment les yaourts bios au bifidus et au lactobacillus ou encore des fromages allégés.

Il est également possible d’envisager la consommation de produits enrichis en calcium, tel que certaines boissons au soja. Vous obtenez également vos apports en calcium en buvant une eau minéralisée et en préparant le thé avec une eau minéralisée riche en calcium. De plus, manger un peu de tout vous assure de faire le plein de nutriments et d’apporter tout ce dont peut avoir besoin votre organisme.

Privilégier les aliments frais

Les anciennes générations d’Okinawa ont su préserver une alimentation adaptée à leur mode de vie et à leurs activités, tout en sachant puiser dans les richesses de la nature. La pyramide du régime Okinawa permet d’apprendre à mieux manger et d’évincer le sucre et le sel nécessairement néfastes au bon fonctionnement de l’organisme.

Vous devez donc supprimer autant que possible les plats industriels et les desserts sucrés. Sur le long terme, vous avez l’assurance de vous sentir en meilleure forme et de vous préserver des maladies graves qui touchent un grand nombre des individus de notre société moderne.

Penser à inclure au moins une fois par jour un légume sec, un crucifère autrement dit un légume de la famille des choux, un légume orange pour le bêtacarotène, un légume vert pour la chlorophylle et le magnésium, un légume rouge comme la tomate, l’aubergine, la betterave, la pomme de terre vitelotte, et un légume de la catégorie ail, oignon, ciboulette.

Pour une cuisson optimale des aliments, rien de meilleur que le wok, idéal pour décupler les saveurs. Veillez à ce que la cuisson soit douce afin de garder toutes les vertus. Si, pour cuire vos aliments, vous avez besoin d’un peu d’huile, vous pouvez utiliser un vaporisateur afin d’utiliser la juste quantité.

Vous mangerez des fruits, aussi bien frais que secs, en dessert et en en-cas.

Ne consommer que très peu de produits d’origine animale

Les viandes et les produits laitiers sont à remplacer par des protéines végétales, qui comptent davantage de bienfaits pour la santé. Incomplètes, il est bon de les associer entre elles pour respecter un équilibre parfait, soit une céréale avec un légume sec. Sous forme de gruau au petit déjeuner, en accompagnement avec un peu de sauce de soja, mais aussi dans les sushis et autres makis, le riz est incontournable à Okinawa comme dans tout le Japon.

L’idéal est de le choisir complet car il est plus riche en fibres, donc meilleur pour le transit intestinal. Prenez le réflexe de placer systématiquement sur la table un petit bol de riz à côté de chaque assiette, avec une bouteille de sauce de soja. Poissons maigres, coquillages et crustacés doivent être privilégiés au détriment de la viande. La présence régulière de poissons contribue effectivement au bon fonctionnement cérébral et à une vitalité renforcée. Mais les poissons sont également de merveilleuses sources de calcium, surtout lorsqu’ils sont associés aux crucifères du type chou chinois.

Opter pour de bonnes graisses

Comme assaisonnement, utilisez une huile particulièrement riche en oméga 3. Si vous consommez simplement deux cuillères à soupe d’huile de colza et trois poissons gras par semaine, vous obtenez la quantité optimale d’oméga 3.

Contrôler la consommation d’alcool

Très caloriques, les boissons alcoolisées ralentiront considérablement votre objectif de poids. Seul le vin rouge peut être autorisé en petite quantité, pour ses propriétés anti oxydantes. Vous ne dépasserez pas deux verres de vin rouge par jour.

Adapter le régime à son propre cas

Il convient d’adapter la méthode amincissante à votre situation personnelle. Ainsi, le fait de réduire la viande rouge est très intéressant pour de nombreuses personnes. Toutefois, cela peut exposer à des carences en fer les femmes enceintes, ou encore épuiser davantage les femmes ayant des règles abondantes, etc…

Par ailleurs, la large part faite aux aliments à base de soja dans le régime Okinawa ne convient pas à tout le monde. Selon l’Agence nationale de sécurité des aliments, en cas d’antécédents de cancer du sein, il est recommandé de ne pas dépasser deux aliments au soja par jour.

Boire beaucoup d’eau

Ni vin, ni soda, ni café à Okinawa. Les insulaires boivent du thé vert aromatisé au jasmin ou simplement de l’eau. L’idéal est de boire au minimum 1,5 litre d’eau et au moins 2 tasses de thé vert ou d’infusion de plantes indispensables pour drainer les toxines et apporter de précieux minéraux. Vous veillerez néanmoins à limiter votre consommation de thé en fin de journée afin de favoriser une bonne nuit de sommeil. En prime, elle coupe l’appétit.

Faire de petits repas

Vous devez sortir léger de table. Pour ne pas trop manger :

  • mettez-vous à table seulement si vous avez faim ;
  • avant le repas, détendez-vous par des respirations profondes ;
  • avant de manger, buvez un grand verre d’eau, de jus de fruits frais ou de légumes ;
  • commencez les repas principaux par des crudités ou une soupe ;
  • utilisez de petites assiettes et découpez les aliments très finement, façon cuisine au wok ;
  • mangez lentement, prenez le temps de mastiquer en vous concentrant sur la saveur des aliments, sans télévision, téléphone, ni ordinateur.

Se détendre

Pour faire une bonne coupure dans la journée et relaxer le corps mais aussi l’esprit, vous pouvez prendre une pause avant chaque repas pour respirer, vous calmer, ressentir votre être tout entier. Ainsi, vous n’abordez pas le repas en étant stressé, et vous évitez de vous remplir simplement pour compenser votre état anxieux.

Voir du monde

 Changez-vous les idées en rencontrant du monde, en sortant au restaurant avec vos proches, en emmenant vos enfants au parc. Tout est bon pour ne plus penser à votre quotidien harassant. Par ailleurs, vous évitez la solitude qui peut pousser au grignotage.

Une activité physique régulière

Une alimentation saine combinée à une activité physique régulière, voilà où réside le secret d’une santé de fer et, par voie de conséquence, d’une silhouette parfaite comme le prouvent les insulaires d’Okinawa. Optez pour un sport qui vous plaît afin de garder la motivation et avoir envie de bouger.

Vous aimez la nature ? La randonnée est faite pour vous. Pensez alors à marcher activement, ou mieux encore à vous munir de bâtons de marche pour activer l’ensemble de la masse musculaire. Vous vous sentez à l’aise dans l’eau ? La natation, l’aquagym et l’aqua-bike sauront vous satisfaire. La danse vous a toujours fait rêver ? Lancez-vous !

Un changement alimentaire progressif

Ne vous mettez pas à changer du jour au lendemain votre alimentation habituelle pour adopter le régime Okinawa. Mieux vaut introduire petit-à-petit de nouvelles habitudes alimentaires car si vous n’êtes pas habitué à consommer beaucoup de végétaux, la cure bien-être peut occasionner des troubles digestifs temporaires, comme des ballonnements. Désormais que vous avez percé les mystères de l’île des centenaires, peut-être deviendrez-vous le prochain doyen de la France !

Conseils pour bien vieillir avec le régime Okinawa
5 (100%) 2 votes

Les commentaires sont clos.