La diminution des calories lors d’un régime médium fat

La diminution des calories lors d'un régime médium fatPour perdre du poids, il n’existe pas de secret. Il est indispensable de réduire non seulement la quantité de nourriture ingérée chaque jour mais aussi les calories, tout en augmentant ses dépenses énergétiques en faisant du sport. Mais en matière de restriction, deux courants s’affrontent, celui qui est convaincu qu’il convient de diminuer les graisses, il s’agit alors du régime low fat, et celui qui incite à réduire les glucides, que l’on appelle le régime low carb.

Lors de la Conférence internationale sur les bénéfices santé de l’alimentation méditerranéenne, Prévention de l’obésité et du diabète de type 2 qui s’est déroulée à Perpignan du 12 au 15 mai 2004, le docteur Antonia Trichopoulou de la faculté de médecine d’Athènes est revenue sur ces deux approches.

Selon elle, réduire les graisses de manière excessive peut avoir une efficacité à court terme sur la perte de poids, et le bénéfice ne peut que disparaître rapidement. De plus, cette recommandation ne distingue pas notablement les graisses d’origine animale et végétale, aux vertus différentes, ce qui peut avoir des conséquences néfastes sur l’équilibre alimentaire.

Par exemple, chez les populations du pourtour méditerranéen, une diminution des graisses entraîne une baisse de la consommation d’huile d’olive, et donc de fruits et légumes puisque les végétaux n’ont plus aucun accompagnement et n’ont plus de bonne matière grasse pour être cuisinés.

Quant à la diminution des glucides, ce concept est en pratique difficile à appliquer sur le long terme pour beaucoup de personnes, car il est généralement  très restrictif tant sur le plan psychologique que sur le plan énergétique, entraînant parfois de nombreuses carences alimentaires. Il est alors parfois responsable de fatigue et de fringales. La reprise de poids est souvent inéluctable.

Plutôt que de se priver et de se trouver inévitablement confronté à la frustration, il paraît ainsi essentiel de prendre le meilleur des deux solutions ci-dessus. Le régime médium fat favorise alors la consommation de fruits et de légumes, qui sont riches en fibres alimentaires, donnent une bonne sensation de satiété et permettent la perte naturelle de poids.

La diète méditerranéenne privilégie également les matières grasses d’origine végétale, avec de bonnes graisses pour le corps, tout en mettant l’accent sur la pratique de sport ou d’exercices physiques réguliers.

De ce fait, il semble fondamental de mentionner que les Crétois, qui affichent toujours le taux le plus bas de mortalité cardiovasculaire de la planète, mangent encore aujourd’hui de façon traditionnelle, consommant très peu d’aliments importés et transformés. Ils ont également pour coutume de manger des orties, des pissenlits ou des feuilles d’amaranthe qui s’apparentent aux épinards. Il semble donc préférable de les imiter et de composer nos assiettes avec les mêmes ingrédients.

La diète méditerranéenne s’est d’ailleurs vue inscrite le 16 novembre 2010 sur la liste représentative du patrimoine culturel immatériel de l’humanité par l’Unesco comme un ensemble de savoir-faire, connaissances, pratiques et traditions. Cette inscription honorable concerne Cilento en Italie, Coron en Grèce, Soria en Espagne et Chefchaouen au Maroc, quatre communautés reliées par le même patrimoine culturel commun. En 2013, trois nouveaux pays sont ajoutés par l’Unesco. Il s’agit de Chypre, de la Croatie et du Portugal.

La diminution des calories lors d’un régime médium fat
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.