La meilleure façon de suivre le régime acide-base

La meilleure façon de suivre le régime acide-baseVous devez :

  • favoriser une alimentation naturelle car les aliments les plus acides sont les produits transformés de l’industrie agro-alimentaire ;
  • insister sur les fruits et légumes. Pour cela, consommez au minimum les 5 portions quotidiennes recommandées. Prévoyez-en systématiquement aux repas principaux pour rééquilibrer leur pH ;
  • limiter la viande et le poisson à une portion par jour ;
  • modérer le fromage. Vous devez n’en prendre qu’une fois par jour et privilégier les laitages de type yaourts aux autres repas ;
  • abuser des épices et des fines herbes, qui réduisent notablement l’indice PRAL des plats de viande ou de poisson ;
  • saler vos plats sans avoir la main lourde ;
  • écarter plusieurs fois par semaine les féculents et les céréales raffinées comme les pâtes, le riz et le pain blanc, les biscuits sucrés de votre alimentation. Ce sont des aliments qui apportent beaucoup de calories, qui sont très acidifiants pour l’organisme et qui favorisent le surpoids. Privilégiez les pommes de terre cuites à l’eau qui sont alcalinisantes, et les glucides à grains entiers tels que le boulgour, le quinoa, le riz basmati, le pain complet, les pâtes complètes ou semi-complètes al dente, les vermicelles chinois à base de soja qui sont de bons glucides ;
  • boire tout au long de la journée au moins 10 verres d’eau minérale par jour, additionnée d’un filet de jus de citron pour favoriser l’élimination des toxines. Bien s’hydrater est capital, surtout que l’eau que vous buvez peut aider à retrouver l’équilibre acide-base de votre organisme. Buvez de préférence en dehors des repas. Il faudra vous pencher sur les étiquettes pour trouver les eaux les plus alcalinisantes. Pour vous aider, sachez que les minéraux acidifiants sont le soufre, le phosphore et le chlore, tandis que les alcalinisants sont le calcium, le magnésium, le sodium, le potassium et le bicarbonate. Ainsi, les eaux recommandées sont Arvie, Quézac, Evian, Thonon ;
  • augmenter vos apports en oméga 3. De façon naturelle, vous pouvez consommer en bonnes quantités des poissons gras comme le saumon, le maquereau, les sardines, le hareng et les huiles de colza ou de noix. En complément alimentaire, prenez sans ordonnance en pharmacie 1 g d’Oméga 3 par jour soit 2 à 3 gélules en cure de 2 à 3 mois ;
  • faire baisser l’acidité de votre organisme en le supplémentant en citrates alcalins comme les carbonates, les citrates de magnésium, le calcium, le potassium, les vitamines B1. Vous en trouverez en pharmacie sans ordonnance et ferez une cure de 1 à 2 mois ;
  • réintroduire rapidement certains aliments au début de chaque phase. Vous éviterez ainsi les échecs et continuerez à mincir ;
  • avoir conscience que l’équilibre 70/30 se fait sur plusieurs repas et non un seul. Un repas riche en acides le midi équivaut alors à un repas riche en basiques le soir !

L’important n’est pas d’éviter à tout prix les aliments acidifiants et de ne manger que les autres, mais d’équilibrer vos repas, c’est-à-dire de toujours compenser l’apport d’aliments acides par des aliments bases. Il n’est nullement question de diaboliser un aliment, rien n’est interdit étant donné que c’est le déséquilibre seul qui occasionne la prise de poids. Vous êtes donc entièrement libre de manger de tout, sans vous priver de vos péchés mignons ! Vous avez craqué pour un hot dog ?

Pensez à l’accompagner de légumes et à prendre un fruit en dessert. Autre exemple, le foie de veau possède un PRAL de moins 14 et les épinards de plus 14. Un plat avec ces deux aliments permet donc d’atteindre l’équilibre acide-base escompté. En revanche, si vous prenez une entrecôte et l’accompagnez de spaghetti avec du parmesan, puis complétez votre repas par un peu de fromage et un dessert sucré, vous arrivez à un total très acidifiant.

La meilleure façon de suivre le régime acide-base
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.