Avantages & Inconvénients du régime acide base

Avantages & Inconvénients du régime acide baseL’inconvénient majeur concerne les gourmands qui ont l’obligation de réduire leur consommation d’aliments acides. De plus, augmenter l’apport en végétaux, et donc en fibres, de façon trop rapide et intense peut occasionner certains inconforts intestinaux.

Ce régime peut d’autre part paraître quelque peu fastidieux pour repérer les aliments basiques et acides. En effet, calculer le nombre d’épinards et de pommes que vous allez devoir consommer pour compenser 2 carrés de chocolat devient vite de la torture mentale. Par ailleurs, la méthode acide-base ne doit pas être comprise comme un régime végétarien ou végétalien. En effet, si la viande rouge et le poisson sont acidifiants, ils apportent des nutriments essentiels tels que le fer ou les omégas 3 pour les produits de la mer.

Quelques conseils pour rétablir l’équilibre acido-basique

Pour prévenir une charge acide trop grande et ainsi espérer perdre du poids, il est fondamental de respecter la règle qui exige que vous consacriez 60 % à 65 % de votre assiette aux fruits et aux légumes, et que vous preniez en collation surtout des noix, des fruits à coque, des graines, des fruits et même des légumes.

Au petit déjeuner, misez sur les fruits aussi bien en salades qu’en jus préparé avec des fruits frais. Gardez toujours des fruits sous la main pour les petits creux et les collations. Pour obtenir le type de protéines requises, il faut consommer beaucoup de noix, de fruits à coque, de graines entières et de légumineuses.

Dans une moindre mesure, vous pouvez vous en procurer aussi dans la volaille, les œufs et le poisson. L’organisme a effectivement un besoin minimum de protéines qui lui servent à entretenir ses tissus, en particulier la masse musculaire, fabriquer des anticorps, des neurotransmetteurs, ainsi que certaines hormones.

Une viande (acide) s’associera avec des légumes verts ou de bons glucides (basique), un fromage (acide) avec de la salade (basique), un sandwich au jambon (acide) avec des crudités (basique). L’idée est véritablement de penser aux légumes avant tout. Au lieu de vous demander ce que vous allez pouvoir préparer avec votre viande, interrogez-vous plutôt sur les protéines qui accompagneront vos légumes. Cela vous permettra de faire le ratio approprié plus facilement.

Vous veillerez à augmenter vos portions de fibres de manière progressive pour ne pas irriter les intestins. Le défi, tout du moins pour certains, sera de diminuer le café, l’alcool, les biscuits apéritifs et tous les aliments raffinés, la viande rouge, les boissons gazeuses, tous très acidifiants. Il est important de limiter leur consommation au strict minimum.

D’autre part, vous éviterez les suppléments de minéraux alcalins contenant du bicarbonate de potassium, car ils nuisent à la digestion et à l’absorption des minéraux.

Selon les données actuelles, il est assez clair que le régime alimentaire occidental est bien trop acide. Le régime acide-base vous indique alors la voie à suivre pour vous en tenir autant que possible aux ingrédients naturels pour confectionner vos repas. Chacun de vos repas doit être équilibré, c’est-à-dire constitué de protéines, de glucides et de lipides. Vous devez privilégier les aliments frais et réserver les pâtisseries et autres aliments transformés aux occasions, consommez les produits laitiers avec modération.

Avant même l’application de la méthode acide-base à proprement parler, le docteur Hervé Grosgojeat vous incite vivement à jeter les produits contenant des colorants artificiels, à éliminer les jus de fruits industriels et à lire les étiquettes sur les emballages des aliments.

Ensuite, vous devez faire du sport au moins deux fois par semaine, sans négliger le renforcement musculaire. Veillez à marcher beaucoup, l’idéal étant de faire 10 000 pas par jour. Pour contrôler votre activité physique, vous pouvez vous équiper d’un podomètre. Pour la gestion du stress, il est conseillé de s’adonner à la méditation ou au yoga. En prenant soin de votre corps, vous influencez l’esprit et réciproquement. Il est en effet nécessaire d’agir sur la santé émotionnelle pour atteindre l’équilibre optimal acide-base.

Toutefois en ce qui concerne la prévention de l’ostéoporose, des études ont démontré que, hormis chez les personnes âgées, une alimentation acide n’avait pas d’impact néfaste mesurable sur la santé des os, indépendamment de l’apport total en calcium alimentaire. Vous pouvez donc parfaitement suivre la méthode acide-base sans pour autant trop réduire les aliments jugés excessivement acides pour l’organisme mais pourtant bénéfiques pour la santé comme le yaourt, les crevettes ou encore les noix.

Même si vous n’avez pas toujours le temps de cuisiner, ne vous tournez en aucun cas vers les plats préparés. Optez plutôt pour des légumes surgelés déjà découpés ou déjà cuits par exemple. Ainsi, vous ne passerez pas des heures derrière les fourneaux et vous confectionnerez un plat équilibré, garant du maintien de votre poids de forme à vie.

Autorisez-vous un bon dîner régulièrement et ne refusez pas une sortie au restaurant. Vous rattraperez les excès le lendemain sur la journée entière en faisant le plein de légumes.

L’hydratation est fondamentale pour perdre du poids et éliminer les toxines accumulées dans l’organisme. Tous les matins, vous prendrez l’habitude de boire un grand verre d’eau tiède citronnée. Un demi-citron dans un demi-litre d’eau est l’idéal pour se détoxifier.

Quoi qu’il en soit, il est fortement recommandé de consulter un professionnel de la santé avant d’entreprendre un tel programme. Les enfants et les adolescents doivent s’en abstenir, à moins d’être rigoureusement suivis par un nutritionniste. En effet, plusieurs des aliments qui sont limités par le régime acide-base sont indispensables pour leur croissance, notamment les viandes les laitages.

Avantages & Inconvénients du régime acide base
5 (100%) 2 votes

Les commentaires sont clos.