Une alimentation principalement alcaline

Une alimentation principalement alcalineLe régime acide-base détoxifie votre organisme en mettant l’accent sur les fruits et les légumes, les meilleurs alliés de notre santé. En évitant les aliments toxiques, surtout les nutriments acides, vous retrouverez rapidement l’équilibre et lutterez ainsi contre le vieillissement, les maladies et bien sûr les kilos.

Le docteur Hervé Grosgogeat incite à faire une diète détox composée de 65 % d’aliments alcalins et de 35 % d’aliments acides afin de maintenir un pH urinaire sain entre 6,5 et 7,5. Cependant, certains problèmes de santé peuvent exiger une proportion plus élevée d’aliments alcalifiants, pouvant aller jusqu’à 80 %. De ce fait, si votre pH urinaire est modérément voire extrêmement acide, le pourcentage d’aliments acidifiants doit descendre à 20 %.

L’acidité ou l’alcalinité d’un aliment dépend de plusieurs facteurs, dont sa teneur en protéines et en minéraux, le taux d’absorption des nutriments qu’il contient et la nature des résidus qu’il laisse après avoir été métabolisé.

La viande et la plupart des aliments qui contiennent beaucoup de protéines engendrent des acides lorsqu’ils sont dégradés par l’organisme et éliminés par les reins. Ces acides puissants sont, entre autres, l’acide sulfurique et l’acide phosphorique. En excès, les protéines mobilisent de façon excessive les réserves minérales qui sont capables de neutraliser ces acides. Cela peut même mener à la déminéralisation des os et des dents.

Bien évidemment, il n’est pas question de supprimer les protéines de votre alimentation, car elles sont indispensables au bon fonctionnement de l’organisme. Vous devez simplement veiller à limiter la quantité absorbée, surtout en ce qui concerne les protéines provenant des viandes.

Les légumineuses, les produits laitiers et les noix contiennent également des protéines. Mais ce sont des aliments moins acidifiants étant donné qu’ils renferment des sels basiques ou alcalins comme le potassium, le calcium ou le magnésium. Quant aux légumes alcalifiants, ils combinent une forte teneur en calcium, en magnésium et en potassium à une faible teneur en soufre et en phosphore.

Une classification des aliments selon leur caractéristique acidifiante ou alcalifiante existe depuis la seconde moitié du 20e siècle. Depuis peu, elle a été affinée par des chercheurs allemands, Thomas Remer et Friedrich Manz, qui ont mis au point l’indice PRAL, pour Potential Renal Acid Load. Contrairement à ce que l’on pourrait croire, l’acidité n’a rien à voir avec le goût. Pour la consommation de 100 g d’aliments, cette mesure scientifique révèle un excès d’acidité quand il est positif et un excès d’alcalinité lorsqu’il est négatif :

acide base

Les aliments basiques ou alcalisant sont riches en sels minéraux, soit en calcium, magnésium, potassium ou en citrate, ainsi qu’en malate dans les fruits :

acide base2

A noter que même les fruits à saveur acide, comme les agrumes ou les baies rouges, sont au final alcalinisants après les phases de digestion et d’assimilation.

Malgré le fait qu’il contienne quelques minéraux et ne renferme pas de protéines, le café reste acidifiant. Il puise en effet dans la réserve de calcium et représente donc un facteur de risque de l’ostéoporose.

Globalement pour perdre du poids, vous privilégierez les aliments basiques que sont les fruits surtout ceux qui sont bien mûrs, notamment le citron, les légumes dont la tomate, le concombre, le maïs, les racines, le soja, le thé vert et les infusions de plantes, les fruits secs et les oléagineux comme les amandes, les graines de tournesol, la noix de coco, les graines de sésame, les châtaignes, les épices et les herbes fraîches, l’huile à première pression à froid, le vinaigre de cidre.

A l’inverse, vous consommerez avec une grande modération les aliments acides comme la viande rouge, la charcuterie, le poisson, les céréales, le sucre, le sel, les huiles végétales raffinées, les produits transformés, les pâtisseries, les boissons contenant de la caféine telles que le café, les sodas et certains thés, l’alcool, ainsi que tous les aliments qui se révèlent être fortement acidifiants.

Certains aliments sont quasi neutres. C’est le cas des céréales complètes, du beurre frais, du sucre de canne intégral, de l’huile d’olive.

Une alimentation principalement alcaline
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.