Comment calculer son IMC et comment l’interpréter?

Le surpoids et l’obésité sont depuis plusieurs décennies des problèmes majeurs. La sédentarité et de mauvaises habitudes alimentaires pèsent sur la santé de la population.
L’Indice de Masse Corporelle est une mesure inventée par Adolphe Quetelet, qui est un célèbre scientifique belge, afin d’estimer la corpulence.

En 1997, l’Organisation Mondiale de la Santé fait de cet indice un standard pour la mesure des risques du surpoids. C’est également l’OMS qui a définit les différentes qualifications que l’on connaît aujourd’hui (maigreur, obésité,…).

Le calcul de l’IMC

Pour calculer son Indice de Masse Corporelle, il suffit de connaître son poids et sa taille. Il faut diviser son poids par sa taille au carré. Par exemple, un individu d’une taille de 193 cm pour un poids de 85 kilogrammes procèdera au calcul suivant : 85/1,93² = 22.82.

Les intervalles définies par l’OMS

Afin de donner une signification plus concrète au nombre résultant du calcul de l’Indice de Masse Corporelle, l’Organisation Mondiale de la Santé a définit les « classes » suivantes :

  • Un IMC inférieur à moins 16.5 représente une personne en situation de dénutrition ;.
  • Un IMC compris entre 16.5 et 18.5 représente la maigreur ;.
  • Un IMC de 18.5 à 25 représente un individu de corpulence normale ;.
  • Entre 25 et 30, l’IMC caractérise une situation de surpoids ;.
  • De 30 jusqu’à 40, l’indice représente une obésité légère à sévère ;.
  • Un IMC supérieur à 40 représente de grands dangers car il correspond à un situation d’obésité morbide.

Limites dans l’utilisation de l’IMC

S’il représente un indicateur très utilisé, même par les professionnels de santé, il ne constitue pas une valeur absolue. En effet, l’Indice de Masse Corporelle ne tient pas compte de la masse musculaire ou encore de la masse osseuse. Des personnes très sportives peuvent alors obtenir un IMC légèrement biaisé par leur masse musculaire importante et donc très lourde.
Par ailleurs, cet indicateur est jugé fiable pour des personnes ayant plus de 18 ans.

Comment calculer son IMC et comment l’interpréter?
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.