Le déroulement du régime PSMF

Divisé en trois paliers distincts, le régime Protein Sparing Modified Fast s’échelonne sur plusieurs mois et même davantage selon votre objectif de perte de poids :

Palier 1 – Jeûne protéiné, phase active

Cette étape initiale correspond au déclenchement de la dégradation des graisses provoquée par le jeûne. Aucun aliment solide n’est permis, à l’exception de certains légumes que vous pouvez consommer à volonté. Ainsi, vous ferez tout particulièrement la part belle aux asperges, aux champignons, au chou-fleur, au céleri, au concombre, à la courgette, à l’endive, aux épinards, au fenouil, à la laitue, au poivron vert, aux radis.

En fonction de votre poids corporel, le médecin prescrit une certaine quantité de protéines en poudre, provenant du lait ou du soja, que vous mélangez à de l’eau. C’est au cours de cette première phase que les corps cétoniques, issus de la dégradation des graisses, fournissent à l’organisme une grande partie de l’énergie.

En plus de la consommation de protéines en poudre, le médecin prescrit la prise quotidienne de multi vitamines et de minéraux, de potassium, de calcium, de sodium, de fibres sous forme de supplément et d’huile végétale au besoin. La première étape dure de 12 à 16 semaines.

Palier 2 – Jeûne protéiné, phase de transition

Selon le docteur Jean-Marie Marineau, la deuxième étape est indispensable au maintien du poids. Elle permet de rétablir le métabolisme de base qui a diminué de 17 % à 24 % durant le jeûne.

Le palier de transition se réalise en quatre phases de deux semaines chacune, représentant la réintroduction progressive des sucres lents, soit le pain, les pâtes, le riz, la pomme de terre, les céréales et les légumineuses.

A ce moment bien précis, la consommation de lipides est encore extrêmement limitée. L’alcool peut être consommé avec modération, si vous vous adonnez à 30 minutes d’exercice physique dans l’objectif de brûler chaque portion de boissons alcoolisées.

Palier 3 – Phase de maintien

Il s’agit de la phase la plus importante, car elle est incontournable pour éviter une reprise de poids. Dans toutes les approches thérapeutiques du traitement de l’obésité, c’est toutefois le palier le plus difficile à contrôler, qui vous demandera une grande volonté.

Pendant toute la phase de maintien qui peut s’étendre sur deux ans, vous allez en effet recommencer à prendre des repas complets, mais vous devez apprendre à changer définitivement vos habitudes alimentaires en ayant le réflexe de limiter les glucides rapides.

Les professionnels du monde médical vous recommandent par exemple de choisir des aliments à index glycémique bas. Certains aliments sont encore interdits ou à éviter au cours de cette période, comme les pâtisseries, les biscuits apéritifs, les boissons alcoolisées, les aliments à index glycémique élevé. Les autres recommandations alimentaires se rapprochent de celles préconisées par les diététiciens pour rester en bonne santé à vie.

Le déroulement du régime PSMF
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.