Les innombrables effets bénéfiques du jeûne

Le jeûne contre l’obésité

Le régime PSMF démontre que la restriction alimentaire est un moyen efficace pour perdre rapidement du poids, à condition que vous persévériez à garder une hygiène de vie saine après votre perte de poids.

En effet, lorsque vous consommez plus de calories que ce dont votre corps a besoin, le surplus est systématiquement stocké sous forme de graisse. Pendant le jeûne, le corps puise directement dans ses réserves et brûle des calories. Par ailleurs, le jeûne protéiné associé à une activité physique constante donne des résultats beaucoup plus satisfaisants que l’exercice physique uniquement.

Le jeûne contre le diabète de type 2

Le diabète de type 2 est effectivement une maladie qui se traduit par une hyperglycémie chronique, et la prise de poids en est la conséquence directe. Le régime modifié avec préservation protéique permet de baisser le taux de glucose dans le sang.

Il met également le pancréas au repos et lui permet de retrouver une sensibilité normale à l’insuline. Par ailleurs, le jeûne se traduit par une augmentation spectaculaire du niveau d’hormone de croissance réputée pour brûler les graisses. Elle est sécrétée suite à une privation, car le corps l’utilise pour préserver la masse musculaire et réguler le taux de glucose sanguin. L’organisme utilise alors la graisse comme source de combustible, au lieu du glucose, vidant ainsi les réserves adipeuses excédentaires.

Cela diminue immédiatement le nombre de cellules graisseuses dans le corps. Or, moins il y a de cellules graisseuses, moins vous risquez d’être résistant à l’insuline et de développer un diabète. Enfin en conséquence directe de la perte de poids, le jeûne réduit les triglycérides, un autre facteur de risque cardiovasculaire.

Le jeûne pour combattre la dépression

Entre 1960 et 1980, le psychiatre russe Nikolaïev avait montré que le jeûne améliorait l’état psychique des patients souffrant de dépression, de certaines formes de schizophrénies et de Troubles Obsessionnels Compulsifs.

En effet, il existe de nombreuses cellules nerveuses au niveau de l’intestin dont le jeûne entraîne le repos et améliore ainsi la santé psychique. D’après le médecin allemand Andreas Michalsen, des mécanismes cellulaires de résistance au stress seraient mis en place dès le changement des habitudes alimentaires.

Le docteur a prouvé que pendant le jeûne, le sujet subissait une hausse de cortisol au petit matin, de la dopamine à effet euphorisant dans la journée, puis de la sérotonine, surnommée l’hormone du bonheur, le soir. Par conséquent, mieux vous vous sentez dans votre peau pendant toute la durée de votre régime, plus la sensation de faim disparaît et moins vous succombez au grignotage. Vous n’êtes plus dans le cycle classique « j’ai faim, je mange, je suis rassasié ». Vous entrez dans un état de contentement et vous ressentez de la sérénité.

Le jeûne pour réduire les troubles digestifs et intestinaux

Bien souvent malmené par une alimentation déséquilibrée ou trop riche, le système digestif prend quelques vacances grâce au jeûne. Le foie et les parois de l’intestin se régénèrent, le pancréas et l’estomac sont mis au repos et la flore intestinale se rééquilibre.

Cela leur permet de restaurer leurs tissus abimés. L’appareil digestif effectue ainsi une purge de toutes ses bactéries. Ce processus est favorable à la rémission des maladies telles que les hémorroïdes, la proctite, la colite, l’appendicite, l’entérite, la gastrite, mais aussi à une perte de poids optimale. En favorisant l’élimination de toutes les toxines de l’organisme, le jeûne du premier palier du régime PSMF se transforme en véritable cure détox.

Le jeûne pour soigner les calculs rénaux

Les calculs rénaux sont de petites masses qui se forment au niveau du rein à partir des composants de l’urine. Ils sont constitués le plus souvent de calcium et ne doivent pas être confondus avec les calculs de la vésicule biliaire qui, eux, sont souvent formés de cholestérol.

Les calculs rénaux sont causés par une forte concentration d’urine, comme cela est le cas si vous ne vous hydratez pas assez. La plupart du temps, les calculs rénaux sont dus à l’alimentation, notamment un excès en protéines animales ou une faible consommation de fruits et légumes.

Pour pallier cet apport démesuré de calcium, le régime PSMF permettra de remédier à ce problème, grâce à ses qualités diurétiques. De plus, boire au moins 2 litres d’eau chaque jour vous permettra d’éliminer par la même occasion les toxines accumulées dans l’organisme et d’accélérer le processus de perte de poids.

Les innombrables effets bénéfiques du jeûne
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.