Les inconvénients du régime Gordon

Un régime très controversé par le monde médical

Même si le régime Gordon s’avère être très efficace au début, de nombreux patients n’arrivent pas à suivre le rythme assez rigoureux et abandonnent le traitement en cours de route. Le régime Gordon est alors l’un des programmes alimentaires les plus critiqués par les spécialistes en diététique. Il s’agit en effet d’une méthode amincissante peu naturelle que l’on ne peut en aucun cas employer indéfiniment.

Des risques réels pour la santé

Le régime Gordon n’est pas sans danger pour la santé. La première phase hydrique exclut complètement les calories. Or, le corps a besoin d’énergie pour fonctionner. N’étant pas alimenté pendant deux jours entiers, votre organisme est soumis à de très importantes carences nutritionnelles.

Avec un déficit quotidien de 500 calories à 1 600 calories quotidiennes puisque les besoins énergétiques féminins sont de 1 800 à 2 000 calories et ceux de la gente masculine de 2 100 à 3 000 calories, l’apport en calories est également bien trop limité durant la seconde étape du régime Gordon, ne faisant qu’amplifier les dangers et vous exposant à un risque évident d’anémie et d’hypoglycémie. Les portions sont extrêmement petites et finalement, le programme est si amaigrissant qu’il risque de vous montrer la voie de l’anorexie…

De nombreux effets secondaires

Cette diète hydrique n’est pas préconisée par les médecins, car votre organisme se trouve fortement sous-alimenté. En conséquence, vous souffrez de maux de tête, d’insomnie, de nausées, d’étourdissements, de douleurs musculaires. Vous vous sentez épuisé et faible du matin au soir.

Dans ces circonstances, il devient difficile de s’astreindre à des exercices physiques de manière régulière. Heureusement, ces effets secondaires sont seulement momentanés. Dès que vous arrêtez le régime, vous retrouvez votre forme légendaire.

Des fringales insoutenables

Le jeûne entamé dans la première phase du régime Gordon favorise, a priori, une tension soudaine de l’organisme dans le but d’éviter l’accumulation des graisses. Les personnes ayant suivi la méthode Gordon ont avant tout constaté une véritable sensation de mourir de faim, accompagnée inévitablement de frustration et de baisse de moral.

Un régime contraignant

Pendant la deuxième phase du régime Gordon, vous avez l’obligation de peser chacun des aliments que vous souhaitez ingérer, mais aussi faire de savants calculs pour ne pas dépasser les calories et les quantités d’éléments nutritionnels imposés. Réellement difficile à supporter, le régime Gordon vous interdit pratiquement de mener une vie normale. En effet, comment travailler et se mouvoir comme à votre habitude en mangeant si peu ?

L’apparition de l’effet yoyo

Le régime Gordon ne vous inculque pas de saines habitudes alimentaires qui pourraient vous conduire à adopter une bonne hygiène de vie. Ainsi, perdre du poids à une vitesse aussi fulgurante risque de vous exposer au redoutable effet yoyo, qu’il sera difficile de passer outre.

Alors certes vous voyez fondre votre masse graisseuse de jour en jour, mais vous perdez aussi de la masse musculaire ainsi que de l’eau par le biais de l’élimination par les urines. Et pire encore, vous avez souffert pour perdre des kilos mais vous découvrez avec stupéfaction que leur disparition n’était que temporaire. Dès que vous revenez à une alimentation normale, vous revenez à votre poids initial, et même plus.

Un régime non personnalisé

En outre, le régime Gordon ne prend pas en compte les spécificités de chacun, le poids, l’âge, le sexe et les activités quotidiennes n’étant pas les mêmes pour tout le monde. Quoi qu’il en soit, les personnes actives doivent éviter ce type de régime hypocalorique, au risque de grosses fatigues et de baisses de performances.

Les inconvénients du régime Gordon
5 (100%) 1 vote

Les commentaires sont clos.