Conseils pour compenser un éventuel grignotage lors du régime astronaute

Conseils pour compenser un éventuel grignotage lors du régime astronauteVous avez vraiment faim et votre grande consommation d’eau n’arrive pas à écarter le petit creux qui se fait de plus en plus insistant ? Il peut arriver que vous vous laissiez tenter par votre péché mignon. Un moment de faiblesse ou trop de privation, comment résister à ce gâteau au chocolat qui semble n’attendre que vous ?

Sur le coup, l’avaler vous a procuré énormément de bien et votre moral s’est retrouvé au beau fixe. Passée l’euphorie, la culpabilité fait son grand retour, mais pas de panique, craquer pour un aliment riche en calories peut arriver à tout le monde. Il suffit simplement de compenser cet écart.

Les raisons de l’envie irrésistible de succomber à votre péché mignon

Dès le début du régime astronaute, le corps subit un changement d’alimentation radical, avec de sérieux manques du jour au lendemain. Par conséquent, il s’en retrouve profondément perturbé. En effet, vous ne pouvez pas être à l’écoute de votre faim puisque vous devez respecter une restriction calorique stricte.

La frustration que génère ce régime très restrictif ne fait par ailleurs qu’accentuer la perte de repères naturels, et vous ne parvenez plus à écouter votre corps.

Comprendre le fonctionnement de votre corps

Le métabolisme ralentit, le corps brûle moins de calories et fait des réserves pour se protéger instinctivement d’une période qu’il analyse comme étant un épisode de famine. Le stress, les événements difficiles peuvent déclencher un réel lâchage.

Si vous suivez le régime astronaute alors que vous vous sentez déprimé, vous aurez tendance à craquer pour des aliments gras et sucrés, qui procurent des endorphines et calment les fringales, mais seulement momentanément.

Ne pas dramatiser

​Si vous adoptez une alimentation équilibrée, les envies de grignoter se feront de plus en plus rares. Lorsque vous craquez de manière déraisonnable, vous compensez souvent des interdits ou des repas trop légers. Voire pire, des repas que vous avez sautés.

Vous devez donc bien comprendre les raisons pour lesquelles vous succombez à un paquet de chips ou à un hamburger et prendre pleinement conscience de votre faim. Il faut impérativement savoir distinguer la faim et les envies. Il est ainsi important de vous autoriser à vous faire plaisir sans culpabiliser. Le régime astronaute ne doit donc pas faire partie de votre quotidien car il est certain qu’il vous poussera à multiplier les craquages.

Le programme amaigrissant vous apprend simplement à équilibrer votre alimentation puis, une fois que vous reprendrez vos habitudes passé le délai de quatorze jours, vous saurez ainsi que vous pouvez vous accorder des petits extras dès l’instant que vos repas sont sains, variés et équilibrés.

Bien vivre une période de fêtes

La période qui enchaîne des fêtes voit se succéder les repas riches. C’est notamment le cas, par exemple à un mariage ou à la fin de l’année. C’est à cet instant bien précis que le régime astronaute trouve tout son intérêt. Buvez beaucoup, aussi bien de l’eau que des bouillons et des tisanes, et n’oubliez pas de bouger, d’oxygéner le corps pour éliminer les toxines.

Conseils pour compenser un éventuel grignotage lors du régime astronaute
4 (80%) 1 vote

Les commentaires sont clos.