Médecine douce, les mutuelles qui remboursent bien

Les Français ont de plus en plus tendance à s’écarter de la médecine traditionnelle quand cela est possible. Ils préfèrent alors opter pour la médecine douce, également appelée médecine non traditionnelle ou médecine alternative.

Les médecines douces, c’est-à-dire l’homéopathie, les cures thermales, l’ostéopathie, l’acupuncture, la méditation, la musicothérapie ou encore la sophrologie, sont en plein essor et ne sont pas reconnues par le corps médical. La Sécurité sociale ne les rembourse donc pas et la seule solution est de se doter d’une mutuelle santé.

Des frais médicaux élevés

Mutuelle médecine douceLa médecine naturelle est une méthode de guérison préventive utilisant uniquement des techniques naturelles, autrement dit sans avoir recours aux médicaments. Elle aide le corps à guérir avec des substances naturelles que sont les plantes, des huiles essentielles, des aliments et minéraux.

Non reconnu par l’ordre des médecins, ce type de soin est rarement ou peu pris en charge par l’Assurance maladie qui ne prend en charge que l’acupuncture et l’homéopathie pratiquées par un médecin conventionné, notamment à 35 %. Par conséquent, les visites chez les homéopathes, ostéopathes, naturopathes, psychologues, acupuncteurs, réflexologues et autres sophrologues creusent rapidement un trou dans le budget personnel.

Ce secteur reste effectivement très cher, le coût d’une séance s’élevant de 50 euros à 100 euros en moyenne. De plus en plus populaire, la médecine douce ne doit pas être exclue de vos choix pour des raisons financières. Afin d’obtenir un remboursement des médecines douces, mieux vaut souscrire à une bonne complémentaire santé proposant des garanties adéquates parfaitement ajustées à vos besoins.

Une couverture optimale

Une complémentaire santé mettant à disposition des formules médecine douce est consciente qu’en contrepartie des soins préventifs, vous pouvez contribuer à diminuer les frais de soins médicaux et par conséquent, faire réaliser d’importantes économies à la Sécurité sociale.

Selon que vous vous soignez exclusivement ou partiellement en médecine douce, le prix peut énormément varier. Vous pouvez souscrire l’option médecine douce en plus de votre mutuelle classique ou adhérer à un forfait global incluant un certain nombre de pratiques parallèles. Ainsi, une mutuelle médecine douce peut compléter les garanties classiques de type hospitalisation, soins dentaires, lunettes, en prenant en charge un nombre limité de séances de médecine chinoise, étiopathie, massage ayurvédique, kinésiologie et bien d’autres.

La meilleure mutuelle médecine douce rembourse le ticket modérateur de 65 % et des pratiques de médecine douce comme la nutrithérapie, la chiropratique, la méditation, l’oligothérapie ou encore l’héliothérapie. Le yoga est de plus en plus pratiqué dans les pays européens, ces séances peuvent également être prises en charge par votre mutuelle. Évaluez vos besoins afin de quantifier le budget annuel.

Vous pourrez ainsi choisir une mutuelle qui vous permet de vous adonner pleinement aux pratiques qui correspondent à vos propres besoins, sans payer de superflus. Le remboursement d’une telle mutuelle est rapide, généralement en 48 heures après le traitement de votre dossier par la Sécurité sociale, et ne vous soumettra aucun questionnaire médical.

N’hésitez pas à utiliser notre comparateur de mutuelles afin de trouver la complémentaire santé pas chère la plus adaptée à vos besoins. Un comparatif détaillé des remboursements de médecines douces proposés par chacun des assureurs y est disponible. Vous pourrez alors vérifier dans les devis de mutuelle quels soins sont pris en charge et sur quelle base ils sont remboursés.

Médecine douce, les mutuelles qui remboursent bien
4.31 (86.15%) 13 votes

Les commentaires sont clos.