Soins de gynécologie, les complémentaires santé qui remboursent

Il est conseillé aux femmes de plus de 16 ans ayant une activité sexuelle de consulter un gynécologue une fois par an pour préserver la santé féminine tout au long de la vie. Les visites de contrôle sont souvent l’occasion de réaliser des dépistages, en fonction de l’âge de la patiente.

Étant donné que l’Assurance maladie ne rembourse pas l’intégralité des soins gynécologiques et que le gynécologue réalise fréquemment des dépassements d’honoraires, il est nécessaire de souscrire une complémentaire santé pour ne pas avoir à supporter les frais.

Les remboursements de la Sécurité sociale

Mutuelle gynécologieLes consultations gynécologiques doivent s’effectuer dès l’apparition de la puberté et doivent être régulières tout au long de la vie de la femme, et notamment à certains moments particuliers tels que la grossesse, la ménopause ou la prise de contraceptifs. La consultation d’un gynécologue peut être en partie remboursée par la Sécurité Sociale.

La prise en charge du régime obligatoire se situe à hauteur de 70 % du tarif de convention fixé à 28 euros ou de 23 euros selon que le gynécologue exerce dans le secteur un ou deux. Cette branche de la médecine est souvent soumise à des dépassements d’honoraires qui ne seront pas pris en charge des soins gynécologiques par la Sécurité sociale, engendrant par conséquent des frais importants faute de posséder une complémentaire santé.

La participation forfaitaire restera également à votre charge que ce soit pour un gynécologue du secteur un comme du secteur deux.

Une mutuelle adaptée aux besoins de chaque femme

Une mutuelle santé vous permettra de compléter les remboursements de la Sécurité sociale des consultations gynécologiques mais aussi des contraceptifs. Néanmoins, vos besoins ne nécessitent pas les mêmes garanties suivant la fréquence de vos visites chez le gynécologue et de son secteur.

Il est donc indispensable de s’orienter vers un contrat de complémentaire santé parfaitement adapté à votre situation. Ainsi, une mutuelle proposant des remboursements d’une hauteur de 100 % s’avérera amplement suffisante dans le cas où vos consultations chez le gynécologue sont d’une fréquence annuelle et que celui-ci ne pratique pas de dépassements d’honoraires.

En revanche, il faudra prévoir une prise en charge plus conséquente si vous rencontrez votre gynécologue plus souvent, surtout s’il appartient au deuxième secteur. Vérifiez avec minutie le niveau de prise en charge de ce poste de dépense. Dans l’idéal, une mutuelle gynécologie doit rembourse les dépassements d’honoraires des gynécologues du secteur 2 et peut couvrir la prise en charge des contraceptifs, des traitements médicamenteux, cure thermales ou encore un suivi lors de votre grossesse.

Mais sachez que si vous êtes enceinte, une mutuelle santé maternité prendra en charge les frais engendrés par votre gynécologue et notamment les dépassements d’honoraires.

Grâce à notre comparateur de mutuelles, vous trouverez facilement et rapidement la complémentaire santé la plus en adéquation avec vos attentes. C’est totalement gratuit et cela ne vous engage en rien, alors n’attendez plus !

Soins de gynécologie, les complémentaires santé qui remboursent
5 (100%) 2 votes

Les commentaires sont clos.