Auto entrepreneur et complémentaire santé

La Sécurité sociale doit combler son déficit et rembourse de ce fait de moins en moins bien. Pour que se soigner ne devienne pas un fardeau financier, il est essentiel de contracter une mutuelle santé. Vos frais médicaux seront ainsi pris en charge en partie ou dans leur intégralité selon la formule choisie.

L’auto entrepreneur, un statut moderne

Mutuelle auto entrepreneurInstitué le 1er janvier 2009, le statut d’auto entrepreneur offre l’opportunité à tout individu de développer une activité professionnelle indépendante de façon simplifiée. Si les revenus de l’auto entrepreneuriat ne dépassent pas une certaine limite, le travailleur qualifié de non salarié peut choisir d’en faire son activité principale ou au contraire, de s’y consacrer en complément d’une autre activité.

Chacun est effectivement libre de créer son entité, de l’étudiant au retraité en passant par le salarié du privé ou du secteur public. Les personnes exerçant déjà une profession ont également la possibilité de cumuler deux revenus.

Choisir le statut de l’auto entrepreneuriat peut modifier le régime d’Assurance maladie, car l’auto entrepreneur a besoin d’une couverture santé spécifique pour continuer à être bien protégé en cas de problème.

La plupart du temps, l’auto entrepreneur est affilié au Régime Social des Indépendants, même lorsqu’il continue d’être employé à côté. La déclaration obligatoire de l’auto entreprise auprès de la Sécurité sociale entraîne l’émission d’une nouvelle attestation de droit qui précise le régime d’affiliation. Si votre numéro d’affilié commence par 01, vous dépendrez toujours du régime général de la Caisse Primaire d’Assurance Maladie.

En revanche, si votre numéro d’affilié débute par un 03, vous dépendez du RSI, autrement dit le régime commun des Travailleurs Non Salariés. Les TNS disposent de leur propre caisse d’Assurance maladie, la Caisse Nationale d’Assurance Maladie des professions indépendantes, et dépendent des Caisses de Maladie Régionale.

Le régime d’Assurance maladie de l’auto entrepreneur est similaire au régime général de la CPAM dans la mesure où les remboursements des actes médicaux demeurent partiels et fonction du parcours de soin.

Il reste donc fortement recommandé de contracter une mutuelle santé pour assurer la prise en charge complémentaire du régime obligatoire de la Sécurité sociale car les dépassements d’honoraires, soins dentaires et optiques ou encore le forfait hospitalier, sont souvent mal remboursés.

Une personne qui devient auto entrepreneur a la possibilité de conserver sa précédente complémentaire santé. Néanmoins, il est indispensable d’avertir l’organisme d’assurance car son nouveau régime peut entraîner des changements de cotisation à son avantage.

Le nouvel auto entrepreneur peut aussi en souscrire une nouvelle, à condition de vérifier soigneusement que le contrat possède une formule santé spécifique pour les TNS.

Dans ce cas, la protection en cas de chômage ou d’arrêt de travail est souvent moindre. La loi Madelin intervient pour compenser cette lacune en facilitant l’accès à une mutuelle santé. Ce dispositif légal mis en place en 1994 s’applique par extension aux auto entrepreneurs qui ont la faculté de déduire les cotisations de la mutuelle des impôts sur le revenu.

Adhérer à une mutuelle santé loi Madelin est notamment intéressant lorsque l’activité d’auto entrepreneur se développe ou qu’elle tient lieu d’activité professionnelle principale. Vous veillerez à choisir une mutuelle santé proposant le tiers payant et intégrant une garantie d’assistance à domicile. Par ailleurs, la mutuelle Madelin peut couvrir la famille de l’auto entrepreneur.

Conserver sa mutuelle d’entreprise

Il est fréquent de voir des salariés fonder leur auto entreprise en parallèle de leur activité professionnelle. Ils peuvent ainsi faire fructifier leur nouveau projet tout en conservant la stabilité salariale et contractuelle, mais aussi une mutuelle santé d’entreprise.

Au tout début de la création de l’auto entreprise, il reste judicieux de garder ce contrat. En effet, la complémentaire santé d’entreprise est négociée par l’employeur et partiellement payé par ses soins. Il est donc difficile de trouver des cotisations plus attractives avec un niveau de garanties aussi optimal.

La diversité des activités de l’auto entrepreneur suscite l’intérêt des compagnies d’assurance qui proposent des garanties parfaitement adaptées à ce nouveau statut. Notre comparateur de mutuelle vous aidera à trouver une formule spécifiquement conçue pour vous à des tarifs défiant toute concurrence.

Auto entrepreneur et complémentaire santé
5 (100%) 4 votes

Les commentaires sont clos.