Appareils dentaires et l’orthodontie : faire le bon choix de mutuelle santé

L’orthodontie tient une place à part dans le système de santé. Elle n’est soumise ni au parcours de soins coordonnés, ni à la participation forfaitaire de 1 euro. Ces soins dentaires spécifiques font l’objet de remboursements par l’Assurance maladie seulement lorsqu’ils sont effectués avant l’âge de 16 ans.

Autant dire que les frais sont particulièrement lourds et onéreux. Il est toutefois possible de pallier à ce problème en souscrivant une mutuelle de santé possédant des garanties en orthodontie.

Des soins spécifiques aux enfants

Mutuelle appareil dentaireL’orthodontie permet de repositionner et aligner les dents. Bien qu’il soit possible de recourir à cette spécialité dentaire tout âge, il est préférable de traiter les malformations des dents avant 12 ans, âge auquel la croissance des os de la face s’achève généralement. Puis passé 16 ans, les frais d’orthodontie ne sont plus remboursés par la Sécurité sociale. En effet, ce genre de soins se dispense essentiellement chez les enfants et les adolescents, chez qui une correction de la dentition est fréquente et efficace.

Concernant les plus petits, il s’agit d’une thérapie tandis que cela relève davantage de l’esthétique pour les adultes. Il existe tout de même une prise en charge pour les individus âgés de 16 à 20 ans, mais seulement avec un remboursement de 80 % par la Sécurité sociale au lieu de 100 % pour les moins de 16 ans. Au-delà de cet âge, les soins orthodontiques s’avèrent difficiles et en l’occurrence chers. Heureusement, certaines mutuelles les prennent en charge.

Les critères de choix

L’orthodontie représente un traitement coûteux étendu sur plusieurs mois, voire quelques années. Il est alors judicieux de contracter une mutuelle orthodontie adulte pour ne pas avoir à supporter tous les frais onéreux. Il est important de regarder la façon dont la complémentaire santé rembourse les dépenses engagées. Le remboursement peut soit être en pourcentage de convention par rapport au tarif de base de la Sécurité sociale, soit sous forme de forfait. Le mode de présentation des forfaits doit par ailleurs être pris en compte.

En effet, le montant global pour la pris en charge peut être celui d’un semestre ou d’une année. Faites donc très attention à la somme réellement proposée par la mutuelle. Étant donné qu’un traitement peut durer jusqu’à trois ans, il est essentiel de considérer cette durée et s’assurer que la garantie fonctionne tout ce temps. Informez-vous aussi sur les plafonds, car ils peuvent être rapidement atteints. Pensez également à vérifier le délai de carence.

Une mutuelle classique valide généralement le contrat au bout de six mois, contrairement à une complémentaire santé comportant des garanties orthodontiques qui prend la peine de faire bénéficier des remboursements dans un délai plus court, parfois dans l’immédiat.

Opter pour une complémentaire santé qui prenne en charge les frais d’orthodontie sans vous ruiner devient cruciale. Mieux vaut prendre le temps d’évaluer les tarifs et les niveaux de garanties des offres présentes sur le marché car les sommes en jeux sont  importantes. Notre comparateur de mutuelles vous permet de trouver une complémentaire santé au meilleur prix et de faire ainsi des économies.

Appareils dentaires et l’orthodontie : faire le bon choix de mutuelle santé
3.67 (73.33%) 3 votes

Les commentaires sont clos.